Voir aussi : annoncé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1440) Déverbal sans suffixe de annoncer.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
annonce annonces
\a.nɔ̃s\

annonce \a.nɔ̃s\ féminin

  1. Avis par lequel on fait savoir quelque chose au public, verbalement ou par écrit.
    • Il est conseillé de personnaliser votre messagerie par une annonce d’accueil qui vous est propre et de la protéger par un code d'accès. Ainsi, vous serez en mesure de l'interroger depuis un autre téléphone et ce, même lorsque vous vous trouvez à l’étranger. — (Pierre Mainguenaud, Vous avez une messagerie..., dans Mobiles magazine, juin 2001, p. 60)
    • Le radiodiffuseur doit être autorisé à signaler que la suppression d’un programme ou la diffusion d’un message d’annonce est le fruit d’une instruction ministérielle. — ( Observatoire européen de l’audiovisuel, La culture de service public de radiodiffusion, 2007)
    • Cette maison n’est pas la résidence secondaire de l’un d’entre nous : on nous l’a prêtée. Et nous nous y sommes installés avant l’annonce du confinement, qui nous a pris de court alors que nous randonnions. — (Martin Duru, « Carnet de la drôle de guerre », dans la newsletter du 25/03/220 de Philosophie Magazine.)
  2. (Québec) Pauses publicitaires.
    • On pense souvent que s'il n'y avait jamais d'annonces à la TV il n'y aurait pas de révolutions. — (Réjean Ducharme, L'hiver de force, Gallimard, 1973, p. 116)

DérivésModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe annoncer
Indicatif Présent j’annonce
il/elle/on annonce
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’annonce
qu’il/elle/on annonce
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
annonce

annonce \a.nɔ̃s\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de annoncer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de annoncer.
    • Ce qu’il y a de particulier et qui annonce la force de tempérament de cette demoiselle, c’est qu’elle aimait M. Fontaine qui était jeune et cependant se laissait guerluchonner par M. de Montamand beaucoup plus vieux et moins fait pour plaire ; — (document de 1760, cité par Gaston Capon, Les Petites Maisons galantes de Paris au XVIIIe siècle, 2016)
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de annoncer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de annoncer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de annoncer.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • annonce sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

DanoisModifier

ÉtymologieModifier

Du français annonce.

Nom commun Modifier

annonce commun

  1. Annonce.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français annonce.

Nom commun Modifier

annonce \Prononciation ?\

  1. Annonce.

VariantesModifier

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 85,0 % des Flamands,
  • 74,4 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]