Voir aussi : -iel

Français

Étymologie

(2013)[1] Mot-valise issu de il et elle.

Pronom personnel

Singulier Pluriel
iel iels
\jɛl\

iel \jɛl\ neutre[2]

  1. (Néologisme) (Rare) (LGBT) Pronom de la troisième personne du singulier permettant de désigner les personnes, sans distinction de genre. — Note : Il sert notamment à désigner une personne ne s’inscrivant pas dans la binarité de genre masculin/féminin, ou dont le genre n’est pas connu.
    • […] ; les jours où iels n’avaient pas l’occasion de parler un peu, juste tous les deux, iel se sentait vide. — (Carina Rozenfeld, La Symphonie des abysses, Robert Laffont, 2014, livre 1)
    • Ainsi démarra la journée d’Emil. Iel suivait bien évidement les conseils de sa mère, continuant à affirmer qu’iel était un garçon, ce qui jusque là n’avait jamais été démenti. — (Olivia B. Smith, Witch Hunt, Partie 1 : Le Legacy d’Olivia, 4 mars 2016 → lire en ligne)
    • Pour les Ferreux.
      Pour Ferenusia, découvert en même temps qu’Antoinette, quand iel avait débarqué à Paris un an auparavant.
      Pour iels-mêmes, aussi.
      — (Cindy Van Wilder, Les Outrepasseurs, tome 4 : Férénusia, Gulf stream éditeur, 2017, chapitre 19)
    • Iago se débattit et parvint à se débarrasser de son premier assaillant mais, bien vite, iel fut submergé-e sous le nombre. — (Theodore Koshka, Candombe Tango, tome 3 : Les rivages du Styx, Villeneuve-de-Marsan : Mix Éditions, 2020, Introduction)
  2. (Néologisme) (Rare) (LGBT) Pronom tonique de la troisième personne du singulier neutre pouvant référer à une personne non-binaire.
    • C’est iel qu’a mené les deux heures d’entraînement. — (Alain Damasio, Les Furtifs, 2019)
    • Et sans surprise, c’est iel qui a l’arc narratif le plus intéressant de l’histoire, autour de sa relation à la religion juive. — (Marion Olité, Transparent s'achève sur un final musical coloré et doux-amer, Konbini Biiinge, 27 septembre 2019 → lire en ligne)

Variantes orthographiques

Synonymes

Dérivés

Vocabulaire apparenté par le sens

Pronoms personnels en français[3]
Clitique Tonique
Personne Nombre Sujet Complément direct Complément indirect
1re Singulier
(défini)
je, j’ me, m’ moi
2 tu te, t’ toi
3[N 1] il, elle, on[N 2] le, la lui y, en lui, elle
lui, elle
se, s’ soi(-même)
1re Pluriel nous
2 vous[N 3]
3 ils, elles les leur y, en eux,

elles (-mêmes),

se, s’
Néopronoms personnels de la troisième personne en français[4][5] (non standards[6])
Clitique Tonique
Nombre Sujet Complément direct Complément indirect
Singulier iel, al, ael, ol, ille, ul[N 4] le.a, le-a, la-e, ly ellui, lo, lea, , li, lu ellui, iel, al, ael, ol, ille, ul (-même)
Pluriel iels, als, aels, ols, illes, uls iels, als, aels, ols, illes, uls, elleux, euxes, auz

(-mêmes)


Traductions

Prononciation

  • \jɛl\
  • (Région à préciser) : écouter « iel [jɛl] »
  • France (Toulouse) : écouter « iel [jɛl] »
  • Suisse (canton du Valais) : écouter « iel [i.jɛ.lə] »

Anagrammes

Voir aussi

  • iel sur le Dico des Ados  

Références

Sources

  1. Luca Greco, Langage et pratiques « transgenres » dans Langues et cité, n° 24 : féminin, masculin (la langue et le genre), Observatoire des pratiques linguistiques, le 30 septembre 2013, page 5
  2. Le neutre n’est pas un genre généralement employé dans les grammaires décrivant le français, sauf dans le cas des pronoms.
  3. M. Riegel, J-C. Pellat, R. Rioul, Grammaire méthodique du français, Quadrige manuels, 2016, page 368
  4. Florence Ashley, Les personnes non-binaires en français : une perspective concernée et militante, H-France Salon Volume 11, Issue 14, #5, 2019
  5. Kris Aric Knisely, Le français non-binaire : Linguistic forms used by non-binary speakers of French, Foreign Language Annals, volume 53, n° 4,‎ décembre 2020, pages 850–876
  6. Bescherelle école, 2020

Bibliographie

Ancien français

Forme de pronom personnel

iel \Prononciation ?\

  1. Pronom personnel masculin singulier, variante de il
    • Li cheval sus quoy iel seoit / Estoit un baucent de Quastele — (Raoul de Houdenc La Vengeance Raguidel, XIIIe siècle)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Variantes

Espéranto

Étymologie

Formé de i- (préfixe corrélatif indéfini) et de -el (suffixe corrélatif de la manière).

Adverbe

iel \ˈi.el\ mot-racine UV

  1. De façon ou d’autre, d’une façon ou d’une autre, d’une certaine manière.
    • La princino iel sin savos, ŝi facile ricevos helpon.
      La princesse se sauvera d’une manière ou d’une autre, elle recevra facilement de l’aide.
    • Ĉu mi povas iel helpi al vi?
      Puis-je vous être utile en quelque chose ?
  2. De toute façon, de toute manière.

Dérivés

Vocabulaire apparenté par le sens

Corrélatifs en espéranto, ou tabelvortoj {cat}
Intention indéfini question désignation totalité négation
Préfixe i- ki- ti- ĉi- neni-
Suff. Sens un quelconque,
un certain —
quel — ?!
lequel —
ce — là tout —
chaque —
aucun —
-o chose, situation io(n) kio(n) (ĉi) tio(n) ĉio(n) nenio(n)
-u personne (si seul) iu(j/n) kiu(j/n) (ĉi) tiu(j/n) ĉiu(j/n) neniu(j/n)
sélection (si + substantif)
-a qualité ia(j/n) kia(j/n) (ĉi) tia(j/n) ĉia(j/n) nenia(j/n)
-e lieu ie(n) kie(n) (ĉi) tie(n) ĉie(n) nenie(n)
-es possession ies kies (ĉi) ties ĉies nenies
-el manière iel kiel (ĉi) tiel ĉiel neniel
-al cause ial kial (ĉi) tial ĉial nenial
-am temps iam kiam (ĉi) tiam ĉiam neniam
-om quantité iom kiom (ĉi) tiom ĉiom neniom
Rem: Le néologisme ali (autre) est très critiqué et non inclus dans ce tableau

Prononciation

Références

Bibliographie

Frison

Étymologie

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

iel \Prononciation ?\

  1. Anguille.

Prononciation

  Prononciation audio manquante. (Ajouter un fichier ou en enregistrer un avec Lingua Libre  )

Néerlandais

Étymologie

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif

iel \Prononciation ?\

  1. Délicat, tendre.

Synonymes

Taux de reconnaissance

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 62,3 % des Flamands,
  • 95,7 % des Néerlandais.

Prononciation

Anagrammes

Notes

  1. Seule la 3e personne présente des oppositions de genre et de nombre.
  2. La 3e personne indéfinie (on, pronom aussi dit impersonnel ou omnipersonnel) est souvent employée en registre informel à la place de la 1re personne du pluriel, et aussi, moins souvent, à la place des autres personnes, du singulier ou du pluriel.
  3. La 2e personne du pluriel (vous) est aussi utilisée comme singulier de politesse.
  4. Il existe aussi les variantes yel, ielle, æl, aël, olle, ulle, i, imem, el, elli, yol.

Références

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]