corrélatif

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Peut-être du latin médiéval correlativus « corrélatif »[1].

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin corrélatif
\kɔ.ʁe.la.tif\

corrélatifs
\kɔ.ʁe.la.tif\
Féminin corrélative
\kɔ.ʁe.la.tiv\
corrélatives
\kɔ.ʁe.la.tiv\

corrélatif \kɔ.ʁe.la.tif\ masculin

  1. (Didactique) Qui marque entre deux termes une relation telle que l’un des deux appelle logiquement l’autre.
    • Car un attribut relatif est nul quand son corelatif manque. Les yeux sont nuls dans un lieu inaccessible à la lumiere. — (François Quesnay, Observations sur le Droit naturel des hommes réunis en société, 1765)
    • Ce que nous venons de dire suppose que l’exégèse et l’eiségèse sont corrélatives, comme la montée et la descente d'un même chemin. Il ne serait pas nécessaire d’inventer le mot "eiségèse" si l’exégèse n'avait la prétention d'être seulement une "sortie" à partir du texte. — (J. Severino Croatto, « L'herméneutique biblique en face des méthodes critiques : Défis et perspectives », dans Congress Volume Salamanca 1983, édité par J. A. Emerton, Leiden : chez E. J. Brill, 1985, p. 78)
  2. (Grammaire) Se dit des mots qui vont ordinairement ensemble et qui servent à indiquer une certaine relation entre deux membres de phrase, comme « tellement » et « que ».
    • Deux membres de phrase sont corrélatifs.

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
corrélatif corrélatifs
\kɔ.ʁe.la.tif\

corrélatif \kɔ.ʁe.la.tif\ masculin

  1. Mot qui est corrélatif d'un autre.
    • Ce mot est le corrélatif de tel autre.

NotesModifier

Le nom féminin corrélative a un autre sens.

TraductionsModifier

RéférencesModifier