Voir aussi : faé

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

fae \ˈfɛː\ masculin

  1. Dédain, mépris.
    • « [...]. Lavarit d’ezañ kenavo, gant ho kalon, ha nann gant fae, diwar beg ho teod. [...] ». — (Jakez Riou, Troiou-kamm Alanig al Louarn 1, Gwalarn, 1936, page 73)
      « [...]. Dites-lui au revoir, avec votre cœur, et non avec mépris, du bout de votre langue. [...] ».

SynonymesModifier

DérivésModifier

Forme de nom commun Modifier

Mutation Singulier Pluriel
Non muté pae paeoù
Adoucissante bae baeoù
Spirante fae faeoù

fae \ˈf̬ɛː\ masculin

  1. Forme mutée de pae par spirantisation (p > f).
    • N’o deus ket bet o fae !
      Ils n’ont pas eu leur paie/paye !

Forme de verbe Modifier

Mutation Forme
Non muté pae
Adoucissante bae
Spirante fae

fae \ˈf̬ɛː\

  1. Forme mutée de pae par spirantisation (p > f).
    • Piv he fae?
      Qui la paie/paye ?

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  • « Faé, fé » dans Jean-François Le Gonidec, Dictionnaire français-breton, L. Prud’homme, Saint-Brieuc, 1847, 916 pages
  • « fae, fê » dans François Vallée, Grand dictionnaire français-breton, Édition de l'Impression commerciale de Bretagne, Rennes, 1931-1933, 817 pages

FrancoprovençalModifier

ÉtymologieModifier

Du latin facere.

Verbe Modifier

fae \ˈfa.e\

  1. Faire.

NotesModifier

Forme du valdôtain des communes d’Arnad, Valtournenche.

VariantesModifier

  • fare (valdôtain de Montjovet)
  • fée (valdôtain d’Introd, Charvensod)
  • fére (valdôtain de Brusson, Courmayeur)
  • féye (valdôtain de Valgrisenche)

RéférencesModifier