BasqueModifier

ÉtymologieModifier

D’un radical *et-[1] peut-être apparenté à etoi (« traitre »), etsai (« ennemi ») ; voir aussi etsi dont le sens propre pourrait être « trancher », de là « trancher dans son esprit, décider, penser ».

Verbe Modifier

eten \Prononciation ?\

  1. Couper, briser, rompre.
    • Katea eten egin da, la chaine s’est brisée.
    • Eteteko zorian, sur le point de rompre.
  2. Interrompre.
    • Arbitroak jokoa eten egin du, l’arbitre a interrompu le jeu.
    • Harremanak etenda daude, les relations sont interrompues.
  3. Être rompu, fatigué, épuisé.
    • Etenda zegoen, egun osoan ibili eta ibili ondoren.
      Il est épuisé après avoir marché toute la journée.

DérivésModifier

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Apparenté à l’anglais eat et à l’allemand essen (« manger »).

Nom commun Modifier

eten \'etə(n)\ neutre invariable

  1. Nourriture, aliment.
  2. Repas.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Verbe Modifier

Présent Prétérit
ik eet at
jij eet
hij, zij, het eet
wij eten aten
jullie eten
zij eten
u eet at
Auxiliaire Participe présent Participe passé
hebben etend gegeten

eten \eː.tǝː\ transitif & intransitif

  1. Manger.
    • Eten en bewegen.
      Manger et bouger.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Forme de verbe Modifier

eten

  1. Première personne du pluriel du présent de eten.
  2. Deuxième personne du pluriel du présent de eten.
  3. Troisième personne du pluriel du présent de eten.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,2 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]