Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Première moitié du XIIe siècle) Du moyen français interrompre, de l’ancien français entrerumpre, entrerompre, antrerompre (ca. 1160), du latin interrumpĕre (« mettre en morceaux, briser, détruire ; interrompre »)
Les premières formes ont été faites de entre- et rompre, puis refaites sur le modèle latin.

Verbe Modifier

interrompre \ɛ̃.tɛ.ʁɔ̃pʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Couper ou rompre la continuité d’une chose.
    • […], je passe une nuit excellente dans mon lit de camp, et mon long sommeil réparateur n’est interrompu que pendant quelques instants par des aboiements furibonds répondant aux glapissements lointains d'un chacal. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 40)
    • La gaine isolante que constitue la stratification myélinique est interrompue à intervalles réguliers par des étranglements (nœuds de Ranvier) au niveau desquels l’axone est dénudé. — (E. Christian Laterre, Sémiologie des maladies nerveuses, De Boeck Supérieur, 2008, p. 62)
    • On a fait une digue un batardeau pour interrompre le cours de la rivière.
  2. Arrêter, empêcher, suspendre la continuation d’une chose.
    • Çà ! souperons-nous ? demanda aigrement Coconnas, interrompant les apartés de son hôte. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre IV)
    • Les apostrophes injurieuses, les interpellations violentes des réactionnaires, interrompirent cent fois les discours des orateurs des gauches. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Plusieurs coups de baguette assénés sèchement par le chef d'orchestre sur son pupitre interrompirent le colloque. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Un monsieur et une dame passent devant moi, interrompant leur conversation pour que je ne les entende pas, comme s’ils me refusaient l’aumône de ce qu’ils pensent. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • L’indice Dow Jones avait baissé de 508 points dès le 19 et le 20, plus rien n’était cotable, l’affolement fut général et les cotations durent être interrompues. — (Daniel Naulleau, Protection de la création informatique : problèmes posés par la fraude et la malveillance, 1991, dans Informatique, communication et société, p.82, L'Harmattan, 1993)
    • L'hypothèse la plus prometteuse repose sur une analyse de la politique menée par l’archè athénienne. Elle consiste à envisager un embargo athénien sur le commerce péloponnésien, suffisamment efficace pour interrompre le flux Péloponnèse/Crète/Afrique du Nord au cours d'une période de 60 ans. — (Christophe Pébarthe, Quand Athènes dominait le monde grec : L'empire oublié (477-404) dans Les empires: Antiquité et Moyen Âge : Analyse comparée, sous la direction de Frédéric Hurlet, Presses universitaires de Rennes, 2008, p. 49)
  3. Avec un nom de personne pour complément.
    • Je commençais à m'amuser quand mon supérieur m'interrompit. Il déchira la énième lettre sans même la lire et me dit que mademoiselle Mori était arrivée. — (Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements, Éditions Albin Michel S.A., 1999, p. 12)
    • Il est interrompu par la venue de Claudette, plus sémillante que toujours, la tétance brandie sous un teeshirt représentant un tigre mordoré en train de feuler comme un con. — (Frédéric Dard, San-Antonio : La pute enchantée, éd. Fleuve noir, 1982, chap. 6)
    • L’orateur s’interrompit tout à coup.
  4. (Droit) Empêcher la continuation.
    • interrompre la possession, interrompre la prescription, interrompre la péremption, Empêcher qu’une possession, une prescription, une péremption ne continue.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

interrompre

  1. Arrêter, faire cesser, interrompre, terminer.
  2. Interrompre.

SynonymesModifier