Conventions internationales modifier

Symbole modifier

bon

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3[1] du bine.

Références modifier

Français modifier

Étymologie modifier

(Adjectif) (Nom commun 1) (Nom commun 2) (Interjection) (Siècle à préciser) Du moyen français bon, de l’ancien français bon, forme proclitique atone qui a remplacé la forme tonique diphtonguée buen, (Cantilène de sainte Eulalie) buona (« bonne ») (880), du latin bŏnus.
(Nom commun 3) (XVIIIe siècle) Dérivé de l’usage d’écrire bon à (payer), bon pour (accord) sur les documents commerciaux.
(Nom commun 4) Abréviation de bataillon.

Adjectif modifier

Singulier Pluriel
Masculin bon
\bɔ̃\
bons
\bɔ̃\
Féminin bonne
\bɔn\
bonnes
\bɔn\

bon \bɔ̃\

  1. Qui a des qualités conformes à ce que l’on attendait.
    • C’est un bon outil que tu utilises.
    • Quelle bonne idée !
    • Ce meuble est de bon goût.
    • Il n’y a rien de bon dans ce livre.
    • Jean est un bon marcheur.
  2. Qui est avantageux ; favorable ; utile ; convenable.
    • Les cache-nez masculins et féminins sont d'un goût parfait au Comptoir des Indes, et, à cette époque de fin d’année, il est bon de signaler les dessins les plus séduisants et les plus nouveaux. — (« Revue des magasins », dans Le Moniteur de la mode: journal du grand monde, n° 50 du 14 décembre 1873, Paris : chez Adolphe Goubaud & fils, page 2)
    • Le monsieur ventripotent qui tient la caisse est en train de servir un digestif à un homme qui semble être un bon client. — (Lauriane Ratel, J'entends battre trois cœurs, Éditions Baudelaire, 2023)
    • Cela ne présage rien de bon.
    • Jouir d’une bonne réputation.
    • Vous arrivez au bon moment.
    • Être de bonne humeur.
  3. Agréable pour pratiquer une activité.
    • Alors l’eau était bonne ?
    • La neige était bonne ?
  4. Généreux, qui fait le bien.
    • Cet homme est très bon avec les autres.
    • Vous êtes trop bon.
  5. Conforme aux normes, à la raison, à la justice, à la morale, au devoir, à l’honnêteté.
    • C’est un bon père.
    • Faire un bon usage de sa fortune.
    • Les bonnes mœurs.
    • Être animé de bons sentiments.
    • Les hommes de bonne société se distinguent par leur éducation, leur politesse, leur bon ton.
    • – Tu es bon, mon enfant !
      Dans sa pensée c'était de son courage qu'elle le louait, mais il lui arrivait souvent de confondre ainsi bravoure et bonté et d'employer un de ces mots pour l'autre.
      — (Ernest Pérochon, Les Gardiennes, 1924, réédition Les Moissons, 2021, page 33)
  6. D’un goût agréable, gouteux.
    • As-tu jamais mangé quelque chose d’aussi bon ?
  7. D’une certaine intensité ; d'une certaine quantité.
    • Elle comptait les clous de la porte depuis un bon moment lorsqu'elle entendit le grincement d'une porte qu'on ouvre et le bruit d'un verrou tiré […]. — (Le récit ukrainien soviétique, traduit de l'ukrainien, Kiev : Éditions Dnipro 1982, p. 454)
    • Après lui avoir massé le cuir chevelu pendant une bonne minute, elle lui remit la tête sous le jet en s'attachant à ne pas crisper les doigts pendant qu'elle le rinçait. — (Tracy Wolff, Un bonheur inattendu, traduit de l'anglais (USA), Éditions Harlequin, 2013, chapitre 15)
    • C’est un long vieillard, mince comme un baliveau, un peu courbé par une bonne septantaine d’ans. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Tout d’abord, dans une bonne partie de la région, la demande intérieure est devenue, beaucoup plus que les exportations, une source prépondérante de croissance. — (La situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture 1992, FAO, 1993, ISBN 9789252032267, page 66)
    • La lentille de mon ordiphone braqué sur elle peine à suivre ses exploits lumineux. J’envoie un petit film à mon fils, avec une bonne dizaine d’emojis en prime. — (Christophe Ono-Dit-Biot, Croire au merveilleux, Éditions Gallimard, 2017)
  8. (Très familier) Attirant physiquement. Surtout au féminin.
    • Putain grave comme elle est bonne ! — (madmoizelle.com, « T’es bonne » : analyse du phénomène, 13 mai 2006)
    • Le raisonnement semble logique : « Si je mets une photo de moi avec une meuf bonne, toutes les meufs vont croire que je suis un bogosse irrésistible qui se tape uniquement des meufs bonnes, et vont vouloir me pécho par mimétisme ». — (Steeve Bourdieu, L’Art de la drague 2.0, Éditions Flammarion, 2015)
  9. (Absolument) Je te souhaite un bon … Note : Formule de politesse pour souhaiter quelque chose de bon à l’interlocuteur.
    • Bonne journée !
      — Merci, toi aussi.
    • Bon courage !
  10. (Québec) Être doué, talentueux.
    • J’ai trouvé que cette chanteuse était vraiment bonne.
  11. (Nouvelle-Calédonie) (Familier) Qui va bien.
    • Il est bon ou quoi ?

Notes modifier

Le comparatif et le superlatif de supériorité sont irréguliers : meilleur.
  • Les poires sont meilleures que les pommes.
Ce mot dénote une supplétion car son étymologie est distincte de celle de meilleur.

Antonymes modifier

Synonymes modifier

Dérivés modifier

Apparentés étymologiques modifier

Proverbes et phrases toutes faites modifier

Traductions modifier

Traductions à trier modifier

Nom commun 1 modifier

Invariable
bon
\bɔ̃\

bon \bɔ̃\ masculin singulier

  1. Désigne ce qui est bon.
    • Le beau et le bon.
    • Il y a du bon et du mauvais dans ce projet.
    • Aller et venir ; prendre le bon de l’air, comme nous disons en Provence, d’un air léger et frais qui n’appartient qu’aux Flandres. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Vingt-neuf mois d’exil, Grasset, réédition Le Livre de Poche, page 452)
  2. Formule qu’on met au bas de certains effets de commerce pour rappeler la somme mentionnée dans le corps de l’écrit.
    • Bon pour accord.

Traductions modifier

Nom commun 2 modifier

Singulier Pluriel
bon bons
\bɔ̃\

bon \bɔ̃\ masculin (pour une femme, on dit : bonne)

  1. Personne bonne.
    • Récompenser les bons et punir les méchants.

Traductions modifier

Nom commun 3 modifier

Singulier Pluriel
bon bons
\bɔ̃\

bon \bɔ̃\ masculin

  1. Document qui donne droit à quelque chose en échange.
    • J’ai trouvé un bon de réduction dans le journal.
    • Elle venait de créer alors ce qu’on nommait des bons de délégation, de véritables lettres de change à longue date. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Capestang se redressa, déchira en quatre le bon de cinquante mille livres, en laissa tomber les morceaux aux pieds de Concini et se croisa les bras […] — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, collection « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  2. Obligation financière.
    • Ces bons rapporteront 41/2% net. Ils seront nominatifs, transmissibles par endossement, et seront remboursés dans l’espace de cinq années, à partir de la sixième année, qu’ils auront été émis. — (Vilfredo Pareto, Œuvres complètes, tome 10 : Lettres d'Italie - Chroniques sociales et économiques, sous la direction de Giovanni Busino, Genève : Librairie Droz, 1967, p. 71)
    • Un détenteur de titres d’actions, bons d’emprunts, etc., a besoin d’argent liquide mais ne veut pas vendre ses titres. Il demande alors qu’on lui fasse une avance sur ses titres calculée à […] de la valeur des titres, tels qu’ils sont cotés à la bourse au moment de l’avance. Toutes les banques vendent également à leurs clients des « bons de caisse » de 6 mois ou un an, à intérêt réduit mais cependant intéressant pour ceux qui ne veulent pas prêter leurs capitaux à long terme. — (J.-A. Lesourd, C. Gérard, Histoire économique aux XIXe et XXe siècles, t. 1, 1968)

Dérivés modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Traductions modifier

Nom commun 4 modifier

bon \ba.ta.jɔ̃\ masculin invariable, (Abréviation)

  1. (Militaire) Bataillon.

Variantes orthographiques modifier

Traductions modifier

Interjection modifier

bon \bɔ̃\

  1. Bien, Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • Bon ! On commence ?
    • Bon, pour Sanofi, cela représente près de huit cents notices à relire et à réécrire, si on compte les différentes formes galéniques… — (Laurent Bénégui, Mon pire ennemi est sous mon chapeau, Julliard, 2012, chapitre 1)
    • Bon, ça va, oui, ça y est ?
  2. Se dit pour marquer l’approbation, la satisfaction, ou pour mieux exprimer que l’on a compris, entendu.
    • Vous lui avez remis ma lettre ? C’est bon.
    • Bon, bon, cela suffit.
  3. On s’en sert quelquefois par antiphrase et pour se plaindre.
    • C’est bon, je m’en souviendrai.
  4. Exprime l’étonnement, le doute, l’incrédulité, l’insouciance.
    • Bon ! Vous dites qu’il est fâché contre moi ?
  5. (Ironique) Permet de prétendre relativiser un élément négatif, en en présentant un autre.
    • Là, il faut reconnaître à l’IPJ d’avoir été en avance sur son temps : en diffusant sur Facebook un message appelant à l’émotion et à l’indignation, ne fournissant aucun fait mais se contentant d’une interprétation créative de la réalité, et se concluant par un appel à signer la pétition en faveur de leur pacte, à faire circuler ce message, et à faire un don (mais curieusement pas à en vérifier la véracité, mais bon on l’a dit : ce ne sont pas des universitaires). — (Maître Eolas, Eolas contre Institut pour la Justice : Episode 1. Le Compteur Fantôme., 14 janvier 2019 → lire en ligne)

Prononciation modifier

Le n final peut, selon le contexte et le locuteur, être lié à la voyelle initiale du mot suivant. Cela s’accompagne souvent d’une dénasalisation de la voyelle précédant le n final, comme par exemple dans : bon appétit \bɔn‿apeti\, divin enfant \divin‿ɑ̃fɑ̃\ et certain ami \sɛʁtɛn‿ami\.

Homophones modifier

Références modifier

Ancien français modifier

Étymologie modifier

Du latin bonus.

Adjectif modifier

Nombre Cas Masculin Féminin Neutre
Singulier Sujet bons bone bon
Régime bon
Pluriel Sujet bon bones
Régime bons

bon \bõn\

  1. Bon.
    • Qui bien l'aimë et bien le sert / Bon guerredon de lui desert — (Vie de Saint Nicolas, 1135-1150)

Références modifier

  • « bon », dans Dictionnaire du moyen français (1330-1500), 2010, 4e édition → consulter cet ouvrage
  • Walther von Wartburg, Französisches Etymologisches Wörterbuch. Eine darstellung des galloromanischen sprachschatzes, Bonn, 1928
  • WACE, Vie de sainte Marguerite, Conception de Nostre Dame et Vie de Saint Nicolas, édition bilingue, Publication, traduction, présentation et notes par Françoise Le Saux et Nathalie Bragantini-Maillard, édition Honoré Champion, Paris, 2019, p. 378-379.

Ancien occitan modifier

Étymologie modifier

Du latin bonus.

Adjectif modifier

bon

  1. Bon.
  2. Grand, fort.
  3. Franc, vrai, véritable.
  4. Agréable, amusant.
  5. Expression d’estime ou d’égards.
    • Lonc temps estet ab En Rambaut, et restet en Espaigna ab lo bon rei N’Anfons de Castela et ab lo bon rei N’Anfons d'Arago, et ab lo bon comte Raimon de Tolosa. — (Vida de Peire Rogier (transcription de Michel Zink, Les Troubadours - une histoire poétique, 2013, p. 186))

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Références modifier

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage

Anglo-normand modifier

Étymologie modifier

Du latin bonus.

Adjectif modifier

bon \Prononciation ?\

  1. Bon.

Bambara modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif modifier

bon \bòn\

  1. Gros.

Dérivés modifier

Nom commun modifier

bon \bón\

  1. Maison, chambre, pièce.

Quasi-synonymes modifier

Dérivés modifier

Prononciation modifier

Catalan modifier

Étymologie modifier

Du latin bonus.

Forme d’adjectif modifier

bon \Prononciation ?\ masculin singulier

  1. Variante de bo.

Notes modifier

  • Utilisé uniquement avant un nom. Sinon, on utilise bo.

Prononciation modifier

Champenois modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

bon \Prononciation ?\

  1. (Sud Haut-Marnais) Bon.

Références modifier

  • André Bailly, Le Patois du Sud Haut-Marnais, Éditions Dominique Guéniot, Langres, 2010

Créole du Cap-Vert modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif modifier

Singulier Pluriel
bon bons

bon \Prononciation ?\

  1. (Badiais) Bon.

Variantes modifier

Références modifier

  • Manuel Veiga, Introduçao à gramática do crioulo, Prairie, Éd. Instituto Caboverdiano do Livro e do Disco, 1995, page xviii

Créole haïtien modifier

Étymologie modifier

Du français bon.

Adjectif modifier

bon \Prononciation ?\

  1. Beau
    • Jan se yon bon gason.
      • Jean est un beau garçon.
  2. Bon.

Prononciation modifier

Indonésien modifier

Étymologie modifier

Du néerlandais bon.

Nom commun modifier

bon \Prononciation ?\

  1. Coupon, bon.

Interlingua modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Interjection modifier

bon \ˈbɔn\

  1. Bon.

Maya yucatèque modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

bon \Prononciation ?\

  1. Couleur, peinture.

Néerlandais modifier

Étymologie modifier

Du français bon.

Nom commun modifier

bon \bɔn\ masculin

Nombre Singulier Pluriel
Nom bon bonnen
Diminutif bonnetje bonnetjes
  1. Note, facturette, reçu.
    • zonder bon geen ruiling : échange exclusivement sur présentation du ticket (de caisse).
    • registratiebon : bordereau d’enregistrement.
  2. Coupon, bon (à échanger).
  3. Ticket.
  4. Contravention.

Synonymes modifier

Dérivés modifier

Taux de reconnaissance modifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 96,6 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.

Prononciation modifier

  • (Région à préciser) : écouter « bon [bɔn] »

Références modifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]

Occitan modifier

Étymologie modifier

Du latin bonus.

Adjectif modifier

bon \ˈbun\, \ˈbu\

  1. Bon.
    • De bons amics.
      De bons amis.
    • De bon far.
      Facile à faire.
    • De bon legir.
      Facile à lire.
    • Ésser de bonas.
      Être de bonne humeur.
    • Parlar de bon.
      Parler sérieusement.

Variantes dialectales modifier

Dérivés modifier

Antonymes modifier

Prononciation modifier

Références modifier

Papiamento modifier

Étymologie modifier

Du portugais bom.

Adjectif modifier

bon \Prononciation ?\

  1. Bon.

Adverbe modifier

bon \Prononciation ?\

  1. Bien.

Pidgin camerounais modifier

Étymologie modifier

Du français bon.

Nom commun modifier

bon \Prononciation ?\

  1. Bon, document qui donne droit à quelque chose en échange.

Références modifier

  • Nkemngong Nkengason, A Grammar of Cameroonian Pidgin, Cambridge Scholars Publishing, 2016, page 5

Sranan modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

bon \Prononciation ?\

  1. (Botanique) Arbre.

Suédois modifier

Forme de nom commun modifier

bon \Prononciation ?\

  1. Forme dérivée de bo.

Tchèque modifier

Étymologie modifier

Du français bon.

Nom commun modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif bon bony
Génitif bonu bonů
Datif bonu bonům
Accusatif bon bony
Vocatif bone bony
Locatif bonu bonech
Instrumental bonem bony

bon \bɔn\ masculin inanimé

  1. (Économie, Histoire) Bon, document ayant une valeur d’échange en usage dans la Tchécoslovaquie communiste, les biens de consommation étant rationnés.
    • Sehnat bony bylo nejsnazší na ulicích okolo tuzexů.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Synonymes modifier

Apparentés étymologiques modifier

Voir aussi modifier

  • bon sur l’encyclopédie Wikipédia (en tchèque)  

Vénitien modifier

Adjectif modifier

bon \Prononciation ?\

  1. Variante de bòn.

Wolof modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe modifier

bon \Prononciation ?\

  1. Être mauvais.

Prononciation modifier

Anagrammes modifier