Voir aussi : clientelisme

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) De clientèle avec le suffixe -isme.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
clientélisme clientélismes
\kli.jɑ̃.te.lism\

clientélisme \kli.jɑ̃.te.lism\ masculin

  1. (Histoire) Relation qui à Rome unissait un patron à son client.
    • La société romaine des origines s’appuie sur le clientélisme et les gens les plus influentes dirigent au sein d’assemblées appelées les curiae (curies).
  2. (Politique) Relations d’intérêt entre les hommes politiques et les citoyens, échange de faveurs (commission, appel d’offre attribué préférentiellement contre vote et soutien à la campagne électorale, etc.).
    • Le coup d’État de Ribera visait le renversement d’une démocratie minée par le clientélisme.
    • Les relations élus-électeurs, auparavant fondées sur un clientélisme local, sont modifiées au profit de relations plus étroites avec l’État et ses porte-parole. — (Annie Collovald, ‎Guillaume Courty, Les grands problèmes politiques contemporains, 1999)

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier