Voir aussi : constât

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin constat (« il est certain que »), troisième personne de l'indicatif présent du mode impersonnel de constare (« se tenir debout, être d'aplomb »), formule juridique par laquelle commence un procès-verbal.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
constat constats
\kɔ̃s.ta\

constat \kɔ̃s.ta\ masculin

  1. (Justice) Acte de constatation dressé par un huissier, par un agent de la force publique ou à l’amiable.
    • A la lecture de cette disposition, un constat simple peut être fait : les actes ci-dessus énumérés sont ceux souvent accomplis dans le cadre d’une enquête de flagrance. — (Spener Yawaga, La police judiciaire au Cameroun, 2009)
  2. Résultat de l’observation d’un fait, d’une réalité ; compte-rendu qui en découle.
    • Malgré les relations tendues entre Donald Trump et Justin Trudeau, le commerce bilatéral entre les États-Unis et le Canada a continué de croître. Même constat avec le Québec. — (Michel Girard, Les États-Unis, c’est vital pour le Québec, Le Journal de Montréal, 3 novembre 2020)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

LatinModifier

Forme de verbe Modifier

constat \Prononciation ?\

  1. Troisième personne de l'indicatif présent de consto.
    • constat inter omnes + proposition infinitive
      il est universellement admis que, tout le monde reconnaît que.
    • mihi constat quid agam.
      je vois clairement ce que je dois faire.