coup de pompe

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de coup et de pompe.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
coup de pompe coups de pompe
\ku də pɔ̃p\

coup de pompe \ku də pɔ̃p\ masculin

  1. (Populaire) Coup de pied.
    • Je lui ai mis un gros coup de pompe au derrière !
  2. (Familier) Baisse soudaine d’énergie, brusque accès de fatigue.
    • Une sueur abondante ruissela sur le visage du Bressan ; les avant-bras commencèrent à trembler.
      Busard jeta vers moi un regard interrogateur.
      « Le
      coup de pompe », criai-je. — (Roger Vailland, 325.000 francs, 1954, réédition Le Livre de Poche, page 34)
    • Le symptôme du coup de pompe après le repas est une véritable hantise pour tous les managers. Eh bien, il faut savoir que cette somnolence postprandiale, comme l’appellent les médecins, est le signe d’une hypoglycémie ! Celle-ci est la conséquence directe de la manière déplorable avec laquelle le repas a été organisé, et le sandwich-bière en est certainement l’illustration la plus aberrante. — (Michel Montignac, Mettez un turbo dans votre assiette !, Paris, Éditions Artulen, 1992)

SynonymesModifier

Brusque accès de fatigue :

TraductionsModifier