crapahuter

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de crapahut, lui-même venant de crapaud.

Verbe Modifier

crapahuter \kʁa.pa.y.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Argot militaire) Marcher en terrain de combat.
    • Après avoir pris des nouvelles de ma santé, voilà subito qu’il se met à pester contre tout : les corvées, l’ordinaire, les marches de nuit (des heures à crapahuter dans la neige, par un froid sibérien, harnachés comme des mulets). — (Antoine Ciosi, Le Chemin des sources profondes, 2014, Albin Michel)
  2. (Familier) Marcher à la découverte, parfois dans des conditions difficiles.
    • Dès que l’occasion s’en présente, ils partent ensemble crapahuter sur les chemins, la canne à pêche à la main. — (Emmanuelle Réju, Amis d’enfance et entrepreneurs durables - Journal La Croix, page 28, 5 février 2015)
    • Les journées de décembre se fermaient, elle ne formaient pas un récit. Il restait juste l’image d’une foule crapahutant dans la nuit. On ne savait pas si c’était la dernière grande grève du siècle ou le début d’un réveil. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 203.)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier