Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) De cul par le redoublement hypocoristique de la syllabe initiale qui sert pour former des mots dont le caractère péjoratif est euphémisé ; voyez pépère, guéguerre, etc.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
cucul cuculs
\ky.ky\

cucul \ky.ky\ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) Naïf, niais voire simplet.
    • […], et je me suis éclipsée tandis que Prisca recommandait la collection du « Prince de Motordu » que possédaient ses enfants. C'était moins « cucul » et moins « concon » que les trucs d’Enid Blyton (sic) et Florence pouvait évidemment piocher dans la bibliothèque de ses fils, ça faisait partie des multiples avantages de la colocation. — (Isabelle Marsay, Rue des Dames: Petits plaisirs solidaires, Ginko éditeur/Éditions Neige, 2013, p. 101)
    • […] Mathilde met le collier qui va lui sauver la mise dans sa culotte, et on a l’impression de lire avec elle le scénario cucul qui lui a été préparé. — (Alain Campiotti , « Une semaine dans la fange télévisuelle » sur LeTemps.ch, Le Temps. Mis en ligne le 6 juin 2017, consulté le 14 juin 2017)
    1. Il peut être suivi d’un substantif féminin à valeur intensive → voir cucul la praline.
      On le trouvait simplement cornichon, cucul la rainette, ratapoil et rantanplan. Patriote quoi ! — (Marcel Aymé, Travelingue, 1941)
  2. Ridicule.
    • J’acceptais le cadeau poliment, même si je le trouvais cucul, mais le visage de ma mère devint rouge foncé comme de la confiture de rhubarbe. — (Guðrún Eva Mínervudóttir, Album, 2002 ; traduit de l’islandais par Catherine Eyjólfsson ; p. 70)
    • La couleur rose est chichiteuse et cucul.

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cucul cuculs
\ky.ky\

cucul \ky.ky\ masculin

  1. (Familier) Cul.

DérivésModifier

RéférencesModifier