Voir aussi : decadent

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1516) De décadence [1].

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin décadent
\de.ka.dɑ̃\

décadents
\de.ka.dɑ̃\
Féminin décadente
\de.ka.dɑ̃t\
décadentes
\de.ka.dɑ̃t\

décadent \de.ka.dɑ̃\ masculin

  1. (Histoire) Qui appartient à ce que l'on considère comme époque de décadence.
    • Les idées qui ont cours chez les moralistes modernes viennent, pour une très notable partie, de la Grèce décadente. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.342)
  2. Qui résulte de la décadence ou qui l’atteste.
    • Art décadent.
    • Poésie décadente.
  3. Qui appartient au courant du décadentisme.
    • Gabriele D'Annunzio (1863-1938) est un célèbre poète italien décadent.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
décadent décadents
\de.ka.dɑ̃\

décadent \de.ka.dɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : décadente)

  1. Un de ceux que l’on considère avoir vécu dans la décadence, ou dans une époque de décadence.
    • En passant, Baudrillard associe les décadents ayant voté Non à la Constitution européenne aux banlieusards qui niquent leur mère. — (Michel Onfray, La lueur des orages désirés, chap. 7 : Racaille, Kärcher et philosophie, éd. Grasset, 2007)

TraductionsModifier

RéférencesModifier