FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin excludere (« exclure »), devenu excluder en ancien français et exclure en moyen français.

Verbe Modifier

exclure \ɛk.sklyʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Renvoyer, retrancher quelqu’un d’une société, d’un corps où il avait été admis.
    • Tout récemment, le seul groupe lesbien qui demeurait encore affilié au centre LGBT de Paris, les Senioritas, a été exclu — du coup, le centre n'est plus que GBT — au motif qu'il serait « transphobe ». C'est vrai que pour parler d’identité sexuelle, on est mieux entre hommes... — (Gérard Biard, « Le meilleur des mondes trans », dans Charlie Hebdo, n° 1588 du 28 décembre 2022, p.13)
    • On voulait l’exclure de cette compagnie.
    • On l’a exclu du syndicat dont il faisait partie.
  2. (Plus courant) Repousser, écarter, ne pas admettre, en parlant des choses comme des personnes.
    • Jamais nous n'avons eu l’ineptie de penser que les catholiques dussent être opprimés, qu'ils dussent être vus avec défaveur par le gouvernement, qu'ils dussent être exclus des emplois publics, qu'ils dussent même être exclus du ministère. — (« Quelques mots à nos contradicteurs passionnée et modérés », dans la Revue nationale de Belgique, Bruxelles : Librairie Polytechnique, 1840, vol. 4, page 85)
    • Cela, au premier abord, froisse les lois de la raison et de l'équité de la raison, parce qu'il ne peut être rationnel que vous exclussiez d'un débat ceux qui y sont intéressés ; […]. — (Victor Auguste Du Hamel, L'Italie, l'Autriche, et la guerre, Paris : Librairie Amyot, 1859, p. 66)
    • Les femmes étaient exclues de nombreux emplois, prétendûment masculins.
    • On exclut de la tutelle ceux qui ont une inconduite notoire.
    • Ils ont exclu de leurs temples toute espèce d’ornements.
    • Les époux peuvent exclure de leur communauté tout leur mobilier présent et futur.
    • Les principes qu’il exclut de sa doctrine.
  3. (En particulier) Rejeter une chose comme incompatible avec une autre.
    • Pour qu'il y eût utilité à introduire ces subdivisions dans une étude sur les virus, il faudrait que les propriétés sur lesquelles elles sont établies s’exclussent les unes les autres, c'est-à-dire que les bactériens chromogènes ne fussent, ni zymogènes ni pathogènes et réciproquement. — (Saturnin Arloing, Les virus, chap. 7, Paris : chez Félix Alcan, chap. 7, 1891, p. 60)
    • Si vous admettez ceci, vous êtes obligé d’exclure cela.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

RéférencesModifier