feu roulant

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir feu et roulant, inventée en juillet 1918 durant la Première Guerre mondiale.

Locution nominale Modifier

feu roulant masculin

  1. (Artillerie) Technique d’artillerie consistant à avancer dans la même direction que l'ennemi (vers l'avant ou l'arrière) pour continuer à le pilonner.
  2. (Figuré) Salve intense et continue de questions, d’observations, de réflexions.
    • Mais celui [le monocle] de M. de Saint-Candé, entouré d’un gigantesque anneau, comme Saturne, était le centre de gravité d’une figure qui s’ordonnait à tout moment par rapport à lui, dont le nez frémissant et rouge et la bouche lippue et sarcastique tâchaient par leurs grimaces d’être à la hauteur des feux roulants d’esprit dont étincelait le disque de verre, et se voyait préférer aux plus beaux regards du monde par des jeunes femmes snobs et dépravées qu’il faisait rêver de charmes artificiels et d’un raffinement de volupté. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, pages 180-181)
    • Les accusations qui le visent lui valent d’être soumis au feu roulant des critiques, notamment de la part d’associations féministes. — (Alexandre Lemarié, L’affaire Darmanin devient un « boulet » pour l’exécutif, Le Monde. Mis en ligne le 20 juillet 2020)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier