Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1559) De l’italien salva dont la première attestation (1566) est cependant de peu postérieure au français [1], mais est donné comme italianisme par Henri Estienne dans ses Deux dialogues du nouveau français italianisé et autrement déguisé entre les courtisans de ce temps.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
salve salves
\salv\

salve \salv\ féminin

  1. Plusieurs coups de canon tirés successivement.
    • Aussitôt après l'acceptation et la signature du traité par les commissaires de la Convention et les chefs royalistes, des salves d’artillerie et les sons de la musique militaire annoncèrent au public ce grand événement : par un mouvement spontané, les soldats des deux partis se précipitèrent dans les bras les uns des autres comme s'il n'eût jamais été question de guerre. — (F.-L. Patu Deshautschamps, Dix années de guerre intestine, présentant le tableau et l'examen raisonné des opérations des armées royalistes et républicaines dans les départements mois de mars 1793 jusqu'au premier août 1802, Paris : chez G. Laguionie, 1840, p. 376)
    • Les salves devaient se faire entendre au milieu du discours de Safvet-pacha aux plénipotentiaires, et l’aider dans sa péroraison. — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
  2. (Militaire) Plusieurs coups d’armes à feu qui se tirent en même temps à l’exercice ou dans le combat.
    • En approchant de nos lignes, l’ennemi fut accueilli par une salve bien nourrie.
    • Mes hommes ont des balles en quantité suffisante, je vais leur ordonner de faire un feu de salve. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, La Guêpe rouge), 1912, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 5, page 848)
    • À combien d’officiers, dans cette guerre, aura-t-il été donné de faire exécuter un feu par salves ?
      – Feu par salves ! ordonna-t-il donc.
      — (Pierre Benoit, Monsieur de la Ferté, Albin Michel, 1934, Cercle du Bibliophile, page 245.)
  3. Décharge de plusieurs canons ou fusils tirés en même temps soit en l’honneur de quelqu’un, soit dans des occasions de réjouissance.
    • Quand il arriva, on tira plusieurs salves d’artillerie.
  4. (Par extension) Bruit rythmé et répété en l'honneur de quelqu'un.
    • Une salve d’applaudissements, le bruit que font un grand nombre de personnes assemblées, en applaudissant toutes à la fois.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France : écouter « salve [salv] »

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • salve sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

Nom commun Modifier

salve \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de selve.

RéférencesModifier

BretonModifier

Forme de verbe Modifier

salve \ˈsalve\

  1. Troisième personne du singulier de l’imparfait de l’indicatif du verbe salvañ/salviñ.

EspagnolModifier

Forme de verbe Modifier

salve \sal.be\

  1. Première personne du singulier du présent du subjonctif de salvar.
  2. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de salvar.
  3. Troisième personne du singulier de l’impératif de salvar.

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

(interjection) Du latin salve (« Sois en bonne santé ! »).

Interjection Modifier

salve \ˈsal.ve\

  1. Salut, bonjour.

Nom commun Modifier

salve \Prononciation ?\ féminin

  1. Salve.

SynonymesModifier

Voir aussiModifier

  • salve sur l’encyclopédie Wikipédia (en italien)  

LatinModifier

ÉtymologieModifier

(adverbe) De salvus avec le suffixe adverbial -e.
(interjection) De salveo.

Adverbe Modifier

salve \Prononciation ?\

  1. en bonne santé, en bon état, bien.
    • Satin' salve?
      Cela va-t-il bien ?

Interjection Modifier

salve \Prononciation ?\

  1. Formule de salutation : salut, bonjour signifiant littéralement : « porte-toi bien, sois en bonne santé ».
  2. À tes souhaits ! (Formule adressée à quelqu'un qui vient d'éternuer.)

SynonymesModifier

Forme de verbe Modifier

salve \Prononciation ?\

  1. Impératif présent actif, deuxième personne du singulier, de salveo (« être en bonne santé »).