FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin flavus (« jaune »), via l’ancien français flave.

Adjectif Modifier

flave \flav\

  1. Jaune, jaunissant, jaunâtre, pâle.
    • Dans ton con à l’odeur cochonne
      Que surplombe une motte flave
      Et qu’un duvet roux environne

      — (Paul Verlaine, Régals)
    • Mais le rose sourire divinement las
      Du soir mystérieux qui fleurit la mer calme
      Et les rayons d’adieu qui baisent les sommets
      Me rappellent vers ces flaves dunes des grèves
      Où jadis la Fée blanche, languide et pâmée,
      Dans le ciel tout semé de fuchsias de rêve,
      Éployait ses cheveux solaires au couchant,
      […]
      — (John-Antoine Nau, Vers la Fée Viviane, Vers la Fée Viviane, Édition de la Phalange, 1908, pages 36-37)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  Prononciation audio manquante. (Ajouter un fichier ou en enregistrer un avec Lingua Libre  )

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin flavus (« jaune »).

Adjectif Modifier

flave \Prononciation ?\

  1. Jaune, jaunissant, jaunâtre, pâle.

Apparentés étymologiquesModifier

RéférencesModifier

LatinModifier

Forme d’adjectif Modifier

flave \Prononciation ?\

  1. Vocatif masculin singulier de flavus.