FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin flavus (« jaune ») passé au sens de « fané, flétri » puis « fatigué, épuisé » et, au dix-neuvième siècle celui de « indistinct ». En 1676, Félibien écrit : « c'est un vieux mot dont autrefois on se servoit pour exprimer en termes de peinture, la tendresse et la douceur d'un ouvrage ».

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin flou
\flu\

flous
\flu\
Féminin floue
\flu\
floues
\flu\
 
Flou

flou

  1. (Peinture, Photographie, Sculpture, Gravure) D'un coloris sans vigueur, qui manque de netteté des contours ou des arêtes.
    • Je suis consterné. Grâce aux progrès du progrès, il va devenir impossible de faire des photos floues. — (Alain Rémond, « Il est fou, ce flou ! » in Marianne du 6 au 12 octobre 2007)
  2. Qualifie une chose un peu indistincte, dont le caractère n’est pas facilement déterminable ou discernable.
    • Ces idées floues
      Là comme un serment qui gêne
      Je sais tu t'en fous
      C'est un soupir
      Un frisson qui ne vaut pas ces
      Trois francs six sous
      J'ai les idées floues
      Je sais tu t'en fous
      J'ai les idées floues.
      — (Enzo Enzo, Deux, 1994, Les idées floues)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
flou flous
\flu\

flou \flu\ masculin

  1. (Peinture, Photographie, Sculpture, Gravure) Coloris sans vigueur, manque de netteté des contours ou des arêtes.
    • […] le flou des photos ratées parce qu’on n'a pas su se tenir immobile au bon moment […]. — (Angelo Rinaldi, L’éducation de l’oubli, Denoël, 1974, page 211.)
    • Or, le flou, c’est ce qu’il y a de mieux dans la photo. Le flou, c’est la vie. Le flou, c’est le mouvement. Le flou, c’est la poésie. — (Alain Rémond, Il est fou, ce flou !, journal Marianne du 6 au 12 octobre 2007)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Adverbe Modifier

Invariable
flou
\flu\

flou \flu\

  1. (Familier) D'une manière pas nette.
    • Je revenais avec papa de chez l’oculiste, qui m'avait mis une pommade sur les yeux, et je voyais tout flou. — (Gyrdir Eliasson, Le serpent à lunettes, dans le recueil Entre les arbres, traduit de l'islandais par Robert Guillemette, Paris : Books Editions, 2010)
    • Pour le moment, cet homme-là, au pied de son lit, elle le voit flou, elle n'a pas mis ses lunettes, et ne les mettra pas, […]. — (Arthur Veller, Avez-vous des nouvelles d'Arthur ?, éd. Atramenta, 2018, p. 61)

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • flou sur Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

Adjectif Modifier

flou \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de flo.

AnagrammesModifier

RéférencesModifier