Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin obscurus.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin obscur
\ɔp.skyʁ\

obscurs
\ɔp.skyʁ\
Féminin obscure
\ɔp.skyʁ\
obscures
\ɔp.skyʁ\

obscur \ɔp.skyʁ\

  1. Où il y a peu, où il n’y a pas de lumière.
  2. Sombre, moins clair, moins vif, moins éclatant, plus brun, plus chargé.
    • Couleurs obscures.
    • Bleu obscur.
  3. Qui n’est pas clair ; qui est inintelligible ; qui ne se fait pas comprendre ou se fait difficilement comprendre.
    • Mais tout cela ne renseigne point sur le lignage du Gothique qui demeure obscur, peut-être parce qu’il est très clair. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  4. Qui est peu connu ; qui est caché.
    • Les Lettres à l’Étrangère, […], ces lettres contiennent des aveux, voilés, il est vrai, des histoires obscures, sans doute, mais reconnaissables pour qui connaît un peu l’existence secrète de Balzac. — (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • Naguère, la masse populaire, résignée à sa vie primitive, obscure, souvent sordide, n’avait point conscience d’être malheureuse. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Par ailleurs, Apple décide parfois de déprécier une fonction et la supprimer du système. J'ai par exemple un client qui utilise une fonction assez obscure de macOS mais très pratique : les comptes externes, qui permettent de délocaliser le dossier de départ d'un utilisateur sur un autre disque pour ensuite l'utiliser sur un autre Mac. — (Florian Innocente, Témoignages : les pros ne se précipitent pas sur les mises à jour de macOS, MacGeneration, 26 septembre 2018 → lire en ligne)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier