Ouvrir le menu principal

GauloisModifier

ÉtymologieModifier

Mot attesté notamment sur la tuile de Châteaubleau : ater ixsi[1][2].
Remonterait à l’indo-européen *pətḗr (chef de lignée, patriarche)[1].
À comparer avec le vieil irlandais athir et l’irlandais moderne athair[1][2].

Nom commun Modifier

ater (vocatif singulier)

  1. Père.
    • ater ixsi
      mon père à moi

DérivésModifier

  • *atir (nominatif singulier reconstruit[1].
  • atrebo (datif pluriel attesté sur l’inscription de Plumergat (L-15)[1].

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  • [1] : Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise : une approche linguistique du vieux-celtique continental, préf. de Pierre-Yves Lambert, Errance, Paris, 2003, 2e éd. ISBN 2-87772-237-6 (ISSN 0982-2720), p. 58
  • [2] : Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, La Différence, 2004 ISBN 978-2729115296, p. 265

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Apparenté [1] au grec ancien αἴθω, aithô (« bruler »), au sanscrit idh ; → voir Aetna, aether, aestus et aestas.
De l’indo-européen commun *āt(e)r [2] (« feu, fumée ») où -ter est le même suffixe que dans dex-ter.

Adjectif Modifier

Cas Singulier Pluriel
Masculin Féminin Neutre Masculin Féminin Neutre
Nominatif ater atra atrum atri atrae atra
Vocatif ater atra atrum atri atrae atra
Accusatif atrum atram atrum atros atras atra
Génitif atri atrae atri atrorum atrarum atrorum
Datif atro atrae atro atris atris atris
Ablatif atro atra atro atris atris atris

āter \Prononciation ?\ (comparatif : atrior, superlatif : inusité)

  1. Noir de suie, noir profond et mat (par opposition à niger qui est un noir brillant).
  2. Obscur, sombre.
  3. Foncé.
    • album an atrum vinum potas? Plaut. Men. 5, 5
      tu bois quoi ? Du blanc ou du rouge ?

NotesModifier

Adjectif fréquent en latin classique, totalement absent de la Vulgate (IIIe siècle) qui lui substitue partout niger.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier