héliotropisme

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle) Dérivé de trope, avec le préfixe hélio- et le suffixe -isme.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
héliotropisme héliotropismes
\e.ljɔ.tʁɔ.pism\
 
Mise en évidence de l’héliotropisme (1) observée sur des jeunes pousses de petit pois.

héliotropisme \e.ljɔ.tʁɔ.pism\ masculin

  1. (Biogéographie, Morphologie végétale, Physiologie végétale) Attraction vers le soleil d’une plante ou d’une partie de cette plante, afin de favoriser l’apport de lumière à ses parties aériennes.
    • Pour préciser les effets de cet héliotropisme, Stacey Harmer et ses collègues ont effectué plusieurs expériences. Ils ont attaché certains tournesols à des tuteurs, pour empêcher leur mouvement, et en ont retourné d’autres au crépuscule, de manière à ce qu’ils soient orientés vers l’ouest à l’aube. — (William Rowe-Pirra, « La ronde des tournesols est réglée par une horloge interne », in Pour la Science, 27 août 2016)
  2. (Géographie) Phénomène d’attirance des populations d’un pays vers une région plus ensoleillée.
    • L’héliotropisme et surtout le vieillissement deviennent, dans ce cas, une cause de migration, d’autant plus que, l’âge venant, certains pays offrent des résidences médicalisées où la main d’œuvre est meilleur marché que chez soi, comme dans le sud du Portugal, par exemple. — (Sylviane de Wangen, Pedro Vianna, Méditerranée : Mare nostrum pour les migrants ?, 2013, page 27)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier