FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin hostilis, de hostis (« ennemi »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
hostile hostiles
\ɔs.til\

hostile \ɔs.til\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est d’un ennemi, qui annonce, qui caractérise un ennemi.
    • Le pape Innocent III (1193-1216) devait rompre avec cette tradition de tolérance et se faire l’inspirateur d’une politique hostile, qu’il mena avec une vigueur exceptionnelle. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. (Par extension) Qui est fermement opposé à quelque chose ou à quelqu’un.
    • Les historiens de la philosophie me paraissent avoir été très hostiles à Xénophon parce qu'il est trop vieux Grec; Platon leur convient mieux parce qu’il est plus aristocrate, et par suite plus détaché de l’économie. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, note en bas de page 344)
    • Il est le premier ministre de la Guerre qui se soit déclaré hostile à l’alliance franco-russe, thème favori des hommes de la « Jésuitière ». — (Pierre Miquel, L'affaire Dreyfus, « Que sais-je ? » n° 867, Presses Universitaires de France, 1959)
    • Entre la petite Écosse, pauvre, calviniste et profrançaise, et la puissante Angleterre, épiscopalienne et traditionnellement hostile à la France, les relations n’ont jamais été de tout repos. — (Élie Barnavi, Vers une république d’Écosse ?, dans Marianne (magazine), n°772 du 11 février 2012, p.53)
    • Il faut reconnaître que la ville, ses trottoirs transformés en « crottoirs » (où maintenant circulent souvent des deux roues) et ses espaces verts où sont comptés les cimetières, constitue un monde hostile pour l'enfant qui n'y n'a plus sa place, voire dérange. — (Michel Godet & Évelyne Sullerot, La famille: affaire privée et publique, La Documentation française, 2007, p. 94)
  3. (Finance) Qualifie une OPA qui n’a pas l’assentiment de, voire est jugée indésirable par, la société visée par ladite OPA.
    • La première OPA hostile en France a été menée par le verrier BSN sur Saint-Gobain à la fin des années 1960. Ce fut un échec, notamment du fait des réactions de l’establishment de l'époque. — (Offre publique d’achat sur l’encyclopédie Wikipédia  )

DérivésModifier

AnagrammesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin hostilis. Le nom commun est la forme substantivée de l’adjectif.

Adjectif Modifier

hostile \ˈhɒst.aɪl\

  1. Hostile, ennemi.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
hostile
\ˈhɒst.aɪl\
hostiles
\ˈhɒst.aɪlz\

hostile \ˈhɒst.aɪl\

  1. (Militaire) Ennemi.

DérivésModifier

AnagrammesModifier

PrononciationModifier

LatinModifier

Forme d’adjectif Modifier

hostīle \Prononciation ?\

  1. Nominatif neutre singulier de hostīlis.
  2. Vocatif neutre singulier de hostīlis.
  3. Accusatif neutre singulier de hostīlis.