indésirable

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle) Dérivé de désirable avec le préfixe in-. L’adjectif figure dans la seconde édition de Enrichissement de la langue française : dictionnaire de mots nouveaux de Jean-Baptiste Richard de Radonvilliers, Paris, 1845, page 303 ; il est également proposé - sans l’accent aigu - dans la Néologie, ou Vocabulaire de mots nouveaux, à renouveler, ou pris dans des acceptions nouvelles de Louis-Sébastien Mercier, Paris, 1801.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
indésirable indésirables
\ɛ̃.de.zi.ʁabl\

indésirable \ɛ̃.de.zi.ʁabl\ masculin et féminin identiques

  1. Que l’on ne peut pas désirer.
    • Sous une royauté, le pouvoir est presque inaccessible ; il peut, sans trop de danger, être environné de séductions ; mais sous une république, c’est autre chose ; une émeute peut le donner à qui le rêve : il faut donc le rendre austère, ennuyeux, pénible, indésirable enfin, pour en dégoûter les rêveurs ambitieux ; [...] — (Delphine de Girardin, Lettres Parisiennes, tome V : 1840-1848, Henri Plon, Paris, 1860, page 466)
  2. Dont la présence ou l’existence est une gêne, un défaut, une nuisance.
    • Dans nombre de cas, l’addition de désoxydants à de telles coulées est indésirable. — (F. Oeters & al., Le procédé D.H. de traitement sous vide de l’acier liquide pour le dégazage et l’addition d’éléments d’alliage, dans la Revue de métallurgie, 64e année, n°9, Paris, septembre 1967, page 714)
    • - L’Ambassadeur du Burkina vient de me demander de lui prêter main forte pour appréhender un étudiant indésirable qui vient d’arriver sur notre sol. Quelqu’un qui est indésirable chez lui ne saurait être désiré en France, aussi ai-je accédé à sa demande. — (Roger Bila Kaboré, Indésirables: roman burkinabé, L'Harmattan, Paris, 1990, page 49)
    • Si le médicament se retrouvait sur le marché et si six mois après, des effets indésirables étaient constatés, ces mêmes personnes nous le reprocheraient. — (M. Bergmann, dans Le patient, acteur de la recherche biomédicale: colloque AFRT organisé par la Maison de la chimie, Paris, le 17 mars 1999, John Libbey Eurotext, Montrouge, 1999, page 86)
    • Le courrier indésirable est également appelé : spam , pourriel , junk mail , courrier rebut... — (Béatrice Daburon, Microsoft® Windows mail: le logiciel de messagerie de Windows Vista, Éditions ENI, Saint-Herblain, 2007, page 62)

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
indésirable indésirables
\ɛ̃.de.zi.ʁabl\

indésirable \ɛ̃.de.zi.ʁabl\ masculin et féminin identiques

  1. Personne dont la présence est considérée comme nuisible ou gênante.
    • Un indésirable s’était invité au cours de la partie mais n’ayez crainte son sort est désormais scellé. — (Jordan Yakhelef, Hôtel Cruzio, 2020)
    • Les prohibitions qui précèdent n’atteignent pas la femme ou l’enfant mineur de l’interdit , à moins qu’ils ne soient eux-mêmes des indésirables rentrant dans l’un des cas prévus. — (Auguste Monnier, Les indésirables, Librairie de la Société du Recueil J.-B. Sirey et du Journal du Palais, Paris, 1907, page 157)
    • Parce qu’il est obéissant et indispensable, on refuse de le laisser bénéficier de stage ou de bourse, ces deux critères promotionnels étant réservés exclusivement aux pistonnés et aux indésirables dont on veut se débarrasser. — (Yasmina Khadra, Morituri, éditions Baleine, 1997, pages 72-73)
    • Pendant la Seconde guerre mondiale, à la suite des lois raciales discriminatoires, de nombreux réfugiés et émigrés devinrent des indésirables. — (Pnina Rosenberg, L’Art des Indésirables: l’art dans les camps d’internement français, 1939-1944, L'Harmattan, Paris, 2003, page 17)
  2. (Par extension) Animal nuisible ou malfaisant.

SynonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier