Tchèque modifier

Étymologie modifier

Du vieux slave гыбнѫти, gybnǫti (« périr ») qui donne aussi le polonais ginąć, le russe гибнуть, gibnuť, à rapprocher de hýbat hnout (« mouvoir »), l'évolution de sens serait alors « baisser (avec l'âge) » ; mais le lituanien geibti, le letton geibt (« s'abaisser, périr ») indiquent qu'il y a peut-être eu contamination et confusion de plusieurs étymons[1].

Verbe modifier

hynout \hɪnɔʊt\ imperfectif (perfectif : vyhynout) (voir la conjugaison)

  1. Mourir, périr.
    • Nemluv, byť žízní hynul bys a zmíral,
      že všecky zdroje vyschly již — ty v mukách
      jsi písčitých jen pouští šalby zíral
      a minul zřídla na zelených lukách.
      — (Adam Asnyk, Nemluv, byť žízní hynul bys…)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Dérivés modifier

Références modifier

  1. Jiří Rejzek, Dictionnaire étymologique tchèque, Leda, Prague, 2001