Étymologie

modifier
(1842)[1] Mot dérivé de mélanger, avec le préfixe im- et le suffixe -able

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
immélangeable immélangeables
\ɛ̃.me.lɑ̃.ʒabl\

immélangeable \ɛ̃.me.lɑ̃.ʒabl\

  1. Qui ne peut pas être mélangé.
    • Æther signifie ici l’éther , c’est-à-dire, comme le déclare expressément Aristote, qui donne même de ce mot une étymologie bien arbitraire [...], la substance pure et immélangeable de la sphère céleste, que l’on supposait supérieure aux sphères des quatre éléments, et contiguë à celle du feu, avec laquelle on la confondait parfois. — (Bernard Jullien, Thèses de critique et poésies, L. Hachette et Cie, Paris, 1858, page 152)
    • En deux siècles, quelle multitude de noms éminents à l'intersection de nos deux cultures ! Selon la formule de M.P. Dragomanov : « Inséparables, mais aussi immélangeables. » — (La question de l’Ukraine vue par Soljénitsyne en 1990, sur le site de l’Encyclopédie de l'Agora, pour un monde durable (http:/ /agora.qc.ca), le 6 mars 2015)
    • Très bon cake! J'ai remplacé les pépites de chocolat par des pêches au sirop. Cependant j'ai du ajouter un bon verre de lait car c'était immélangeable. Je recommande cette recette! — (jmioma (pseudonyme) en commentaire de Cake pépites de chocolat, sur le site 750g, le n°1 de la recette (www.750g.com), le 14 octobre 2015)
    • Sinon je pense que mon mélange argile + parfum était très épais et immélangeable ensuite. Faut que je change mon protocole. — (Vougy (pseudonyme) en commentaire de Points blancs, qu'est ce que c'est?, sur le site Rêvons Savons : Tous les secrets du savon fait maison (http:/ /revonssavons.fr/), le 28 avril 2015)

Variantes

modifier

Synonymes

modifier

Antonymes

modifier

Traductions

modifier

Nom commun

modifier

immélangeable \ɛ̃.me.lɑ̃.ʒabl\ masculin singulier

  1. Ce qui ne peut pas ou ne devrait pas être mélangé.
    • On en vient alors - car on y vient toujours ! - à mélanger l’immélangeable et, l’œil malin, à me demander ce que je pense du « physique » de quelques-unes de mes célèbres consœurs. — (Jean Cau, Ma misogynie, Julliard, 1972)
    • Toutefois, l’érudition historique et théologique ne nuit pas à la verve de Nye, qui possède l’art surprenant de mélanger l’immélangeable. — (Alain van Crugten, préface à Faust, de Robert Nye, Julliard/L’Âge d’homme, 1986, page 9)
    • À la manière d’un homme préhistorique, elle mélangeait l’immélangeable : elle mordait dans le poulet en même temps que dans un bonbon au chocolat, mélangeait le caviar d’aubergine avec de la banane, le hareng avec des biscuits. — (Sergueï Chargounov, Livre sans photographies, traduction Julia Chardavoine, La Différence, 2015, page 107)

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier
  1. Figure dans la première édition de Enrichissement de la langue française : dictionnaire de mots nouveaux de Jean-Baptiste Richard de Radonvilliers, Paris, 1842, page 197.