FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin injuriari (« causer une injustice ») → voir injure.

Verbe Modifier

injurier \ɛ̃.ʒy.ʁje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Offenser quelqu’un par des paroles injurieuses.
    • Nous croisâmes ce jour-là un bateau de Hébrides monté par des gueules plates que nous injuriâmes copieusement ; […]. — (Albert Ayguesparse, La Belgique fantastique: avant et après Jean Ray : anthologie, p.130, Marabout, 1975)
    • On s’injuriait à table. On injuriait même le supérieur, homme emporté mais faible. On lui rappelait à l’occasion que son père avait été pendu. — (Jean Fournée, Bourg-Achard, dans Aspects du monachisme en Normandie, p.133, J. Vrin, 1979)
    • Pyrrhon aimait que l’orateur Démosthène injuriât si bien Philippe ; il n’eût pas détesté que Philippe injuriât aussi bien l’orateur Démosthène. — (Patrick Carré, Yavana, p.44, Phébus, 1991)
    • Il est à voir comment à Paris le pilori des grandes halles est artistement disposé pour contraindre le pilorié à montrer sa face à la foule, accourue pour le huer, l’injurier, remplir le vœu de la loi. — (Amans-Alexis Monteil, Histoire des français des divers états ou Histoire de France au cinq derniers siècles, Paris : W. Coquebert & C.-J. Gontier, 1847, vol.4 (XVIIe siècle), p.402)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier