FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Forme plurielle de mathématique.

Nom commun Modifier

Invariable
mathématiques
\ma.te.ma.tik\

mathématiques \ma.te.ma.tik\ féminin, au pluriel uniquement

  1. Science du raisonnement déductif et de l’étude de concepts abstraits (comme les nombres ou les figures géométriques), à travers des structures et des modèles. Note : on trouve aussi le mot au singulier dans ce sens → voir mathématique.
    • Très souvent, en économie, les mathématiques ne sont rien de plus qu'une sophistication inutile (que Keynes avait su dénoncer - il parlait à leur propos de niaiseries formalisées), du merdouillage. Ici, je crois qu'il faut être absolument net. Mathématiser l'économie, ça n'a rien à voir avec forger un concept économique qui aurait sa valeur propre. — (Interview de Gilles Châtelet par Pascal Nouvel, « Vivre et penser comme des porcs : Le déclin de la philosophie analytique », dans Le déclin de la philosophie analytique, sous la direction de Stanley Cavell, dans L'Aventure humaine : savoirs, libertés, pouvoirs, Presses universitaires de France, 1999, p. 109)
    • Passionné de mathématiques dès mon plus jeune âge, j'ai toujours voulu comprendre le pourquoi et le comment du monde qui nous entoure. — (André Berger, Le climat de la terre: un passé pour quel avenir?, p. 10, De Boeck Supérieur 1992)
    • La géométrie, l’algèbre, etc., appartiennent aux mathématiques pures ; l’astronomie, la mécanique font partie des mathématiques appliquées.
  2. (Éducation) Dans les établissements d’instruction publique, les cours qui traitent de cette matière.
    • Cours de mathématiques.
    • Les mathématiques élémentaires
    • Les mathématiques spéciales, servant à la préparation des grandes écoles.

SynonymesModifier

Quasi-synonymesModifier

DérivésModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Forme d’adjectif Modifier

Singulier Pluriel
mathématique mathématiques
\ma.te.ma.tik\

mathématiques \ma.te.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Pluriel de’' mathématique.
    • Des écritures mathématiques se font axiomatiser, c’est-à-dire re-stratifier, re-sémiotiser ; des flux matériels se font rephysicaliser. — (Gilles Deleuze, ‎Félix Guattari, Capitalisme et schizophrénie 2 : Mille plateaux, 2013)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier