Ouvrir le menu principal

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Composé de meud (« pouce ») et de hed (« longueur ») avec un sandhi d + h > t.

Nom commun Modifier

Mutation Singulier Pluriel
Non muté meutad meutadoù
Adoucissante veutad veutadoù

meutad \ˈmøtː.at\ masculin (pluriel : meutadoù)

  1. (Métrologie) Pouce (unité de longueur).
    • Daoust d’ar foe a save dioutañ, ne deuzas ar skorn nemet eus e zaou veutad, a-vecʼh, gant an tommder. — (Jakez Konan, Barr-Heol war hentoù ar bed nevez, in Al Liamm, niv. 105, Gouere-Eost 1964, p. 265)
      Malgré la vapeur qu’il [le feu] dégageait , la glace ne fondit que de deux pouces, à peine, avec la chaleur.
    • Amañ hag ahont avat e teue ken strizh ma ne chome nemet ur rizennig dister, un nebeut meutadoù a led dezhi [...]. — (Liam O’Flaherty, Gwall dapet, traduit par Kenan Kongar, in Al Liamm, niv. 137, Du-Kerzu 1969, p. 49)
      Ici et là cependant, elle devenait si étroite qu’il ne restait plus qu’une toute petite bande, de quelques pouces de largeur.
    • En ur wech pe ziv e trocʼhed ar foenn, gant filcʼhier a zaou ha tregont pe bevar ha tregont meutad hed. — (Herve ar Menn, Du-mañ gwechall, in Al Liamm, niv. 159, Gouere-Eost 1973, p. 270)
      Une fois ou deux, on coupait le foin avec des faux de trente deux ou trente quatre pouces de longueur.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier