morphème

Voir aussi : morpheme

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1921) Du grec ancien μορφή, morphè (« forme »), avec le suffixe -ème.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
morphème morphèmes
\mɔʁ.fɛm\
Sens 1 : tristement se décompose en deux morphèmes : triste et -ment.
Sens 2 : tristement se décompose en deux monèmes : triste, qui est un lexème, et -ment, qui est un morphème.

morphème \mɔʁ.fɛm\ masculin

  1. (Linguistique, Morphologie) Signe linguistique dont le signifiant est un segment de la chaîne parlée et qui est un signe élémentaire, c’est-à-dire qui ne peut être représenté en termes d’autres signes de la langue.
  2. (Linguistique, Morphologie) (Désuet) Grammème, monème à fonction grammaticale.
    • […] ; mais un mot comme travaillons comporte deux signes successifs : un sémantème travaill- et un morphème -ons chacun avec son sens (respectivement les notions de « travailler » et de « première personne du pluriel ») et sa forme (respectivement, en transcription phonétique, [travaj] et [õ].) — (André Martinet, La Description phonologique avec application au parler franco-provençal d'HAUTEVILLE (Savoie), Genève : Librairie Droz & Paris : M. J. Minard, 1956, p. 12)

NotesModifier

La première définition se rencontre dans l’aire culturelle anglophone. La seconde, issue des travaux d’André Martinet, est une spécialisation de la première. Elle se trouvait dans l’aire culturelle francophone, mais elle est aujourd’hui peu en usage.

HyponymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • morphème sur l’encyclopédie Wikipédia