Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Composé de mot et de ordre.

Locution nominale Modifier

mot d’ordre \mo d‿ɔʁdʁ\ masculin

  1. Synonyme de mot de passe.
    • Resté seul, le cardinal fit demander quelles étaient les sentinelles de garde de huit à dix heures du soir; on ne pouvait sortir de Suse ni y entrer sans le mot d'ordre, qui était, cette nuit-là, Suse et Savoie. Or le mot d'ordre n'était connu que des chefs [...]. — (Alexandre Dumas, Le comte de Moret (Le sphinx rouge), 1865, IV, 21)
    • Nous regardions une sentinelle que la patrouille quittait, après l’échange du mot d’ordre. — (Paul Adam, L’Enfant d’Austerlitz, 1901, page 93)
  2. (Figuré) Consigne commune à un groupe.
    • C’est une sorte de mot d’ordre convenu entre les amis les plus influents de la liberté et des intérêts du peuple, que l’égalité est une chimère ! — (Proudhon, Propriété, 1840, page 155)
    • Les mesures les plus strictes s’étendaient à toutes les couches de la population. Produire et se priver, tels étaient les mots d’ordre. — (Ambrière, Grandes vacances, 1946, page 340)
    • Repaire de fanatiques fascistes dont le seul mot d’ordre est de tuer tous ceux qui ne sont pas de leur avis, voire de ceux qui se foutent de leur gueule et d’asservir les autres... — (Jean Pierre Bonnavion, Métaphysique de mes deux, Société des Écrivains, 2012, page 330)

TraductionsModifier

RéférencesModifier