FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIe siècle) De huragan, variante de huracan en taïno (langue amérindienne des Antilles), introduit en français au XVIe siècle par l’espagnol huracán avec le sens de « tornade » [1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ouragan ouragans
\u.ʁa.ɡɑ̃\
 
Un ouragan vu de l'espace (1).

ouragan \u.ʁa.ɡɑ̃\ masculin

  1. (Météorologie) Tempête violente causée par la rencontre de plusieurs vents qui forment des tourbillons.
    • Un des plus anciens des habitants s'approcha du gouverneur, et lui dit : « Monsieur, on a entendu toute la nuit des bruits sourds dans la montagne. Dans les bois, les feuilles des arbres remuent sans qu'il fasse de vent. Les oiseaux de marine se réfugient à terre : certainement tous ces signes annoncent un ouragan. [...] » — (Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie, 1788)
    • […] et les tempêtes du Grand-Ours sont souvent terribles. L’ouragan s’y déchaîne comme en plein Atlantique. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Vers la fin du repas l’ouragan acquit une violence telle que le tumulte des éléments conjurés couvrit le bruit des conversations. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Les signes précurseurs de l’ouragan ne laissent point de doute quant à sa violence prochaine et son ampleur. — (José Gers, Sur la mort du Pourquoi pas ?, France libre, vol. 6, 1936)
    • Un nouveau beaupré, en pin d’Orégon lui aussi, remplace celui qui fut brisé dans un ouragan. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Figuré) Ce qui arrive soudainement et impétueusement.
    • Ce discours a déchaîné un véritable ouragan. Arriver comme un ouragan.

Quasi-synonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • ouragan sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • ouragan sur le Dico des Ados 

RéférencesModifier

  • Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (ouragan), mais l’article a pu être modifié depuis.
  • [1] : Ce vent nommé Uracan souffle ordinairement aux mois d’Août, Septembre & Octobre, és environ des Isles de Navace & Jamaïque, à quelque six-vingts lieues de l’Isle S. Dominique. Ce mot Uracan est un vocable des insulaires lequel signifie en leur langue les quatre vents joints ensemble & soufflant l’un contre l’autre.— (Jean-Arnaud Bruneau de Rivedoux, Histoire veritable de certains voiages perilleux & hazardeux sur la mer, 1599)