Voir aussi : Penates, penates

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin penates.

Adjectif Modifier

pénates \pe.nat\ pluriel

  1. (Antiquité) Qualifie les dieux protecteurs du foyer auxquels, chez les Romains, on rendait un culte domestique.
    • Les dieux pénates.

Nom commun Modifier

pénates \pe.nat\ masculin au pluriel uniquement

  1. (Antiquité) (Par ellipse) Dieux protecteurs du foyer auxquels, chez les Romains, on rendait un culte domestique.
    • Usez en. Saluez ces pénates d'argile :
      Jamais le ciel ne fut aux humains si facile.
      — (Jean de La Fontaine; Philémon et Baucis)
    • Oui, chaque année, les magistrats de Rome effectuent en effet un pèlerinage à Lavinium, à une vingtaine de kilomètres au sud. Il s'agit ici d'une pratique religieuse, avec un sacrifice aux pénates du peuple romain, qui sont les divinités qui veillent sur la cité. — (Le Point, 7 juillet 2011)
  2. (Souvent avec une nuance d’ironie) Habitation, demeure de quelqu’un.
    • Déjà même les Creeks de l’Alabama ont tenu plusieurs conseils secrets, dans lesquels ils ont pris la résolution de défendre leurs pénates jusqu’à la dernière extrémité. — (« Civilisation des Indiens Chérokées », Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Comme M. Rigès venait de lui assurer une petite rente, elle alla porter ses pénates quelques maisons plus loin. — (Marie Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum, 1883)
    • Yvonne (Anne Le Ny), l'assistante de Philippe se fait renvoyer dans ses pénates par Driss […]. — (Le Figaro, 23 mars 2012)
    • Le regard ankylosé par trop d’impérities, je cherchais un improbable mais tant espéré soutien au loin, partout et nulle part, peut-être vers le ciel où s'était machinalement orientée ma tête; ce ciel où avaient établi leurs pénates, mon défunt père et mes regrettées sœurs. — (Jean Richard Ndoumbe, Les douleurs de ma mère, Lulu.com, 2013)
    • Maintenant que la plupart des ronds-points sont dégagés, les feux de palettes éteints et une majorité de « gilets jaunes » rentrés dans leurs pénates, les élites politiques et économiques soufflent un peu, sidérées par la fulgurance d’un mouvement qui a pris comme un feu de paille sur les réseaux sociaux, la violence des manifestations et l’explosion tous azimuts des revendications. — (Jean-Michel Bezat, Les « gilets jaunes » et « la fin du somnambulisme politique », Le Monde. Mis en ligne le 24 décembre 2018)

NotesModifier

Ce mot, comme lares, s’emploie très majoritairement au pluriel mais on trouve des utilisations au singulier :

DérivésModifier

Voir aussiModifier

  • pénates sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • pénates dans le Dictionnaire françois de la langue oratoire et poétique (1822)
  • pénates dans le Dictionnaire de l'Académie française (1835)

RéférencesModifier