Voir aussi : pangolín

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du malais pang goling (« celui qui s’enroule »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pangolin pangolins
\pɑ̃.ɡɔ.lɛ̃\

pangolin \pɑ̃.ɡɔ.lɛ̃\ masculin

 
Un pangolin.
 
Un pangolin.
  1. (Zoologie) Mammifère du super-ordre des laurasiathériens aujourd’hui représenté par le genre Manis en Afrique et en Asie du sud et dont le corps est presqu’entièrement recouvert d’écailles (ostéodermes) larges, plates et triangulaires, dont la taille varie de 60 cm à plus d'un mètre pour le pangolin géant. Animal nocturne très craintif qui se roule en boule dès qu’il se sent menacé. Il se sert de ses griffes pour percer des trous dans les fourmilières et aspire ensuite les fourmis avec sa longue langue effilée, comme le ferait un fourmilier ordinaire.
    • c) Pangolins ou Fourm. Écailleux (Manis. L. ) : à corps couvert de larges écailles dures et tranchantes, placées en recouvrement comme des tuiles. On en connoît deux espèces : une plus grande, à queue médiocre (le pangolin, manis pentadactyla, Lin.); l’autre, plus petite, à queue plus longue que le corps (le phatagin, manis tetradactyla, Lin.) — (Georges Cuvier, Tableau élémentaire de l’histoire naturelle des animaux, Baudouin (Paris), 1797-1798, page 143)
    • Tous les lézards sont recouverts en entier et jusque sous le ventre d’une peau lisse et bigarrée de taches qui représentent des écailles, mais le pangolin et le phatagin n’ont point d’écailles sous la gorge, sous la poitrine, ni sous le ventre ; le phatagin, comme tous les autres quadrupèdes, a du poil sur toutes ces parties inférieures du corps ; le pangolin n'a qu'une peau lisse et sans poils. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « Le Pangolin et le Phatagin », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 883.)
    • Les tatous, dont la peau est en grande partie encroûtée par des pièces osseuses formant une carapace; les pangolins, qui ont des écailles cornées sur presque tout le corps, ne sont pas entièrement privés de poils. On en trouve même, mais en petit nombre seulement, chez les - cétacés, qui passent pour avoir le corps complétement nu. — (Paul Gervais, Éléments de zoologie (notions générales et histoire des mammifères), 1875, page 44)
    • Parfois, les changements sont plus étonnants encore : les piquants du hérisson, les dards du porc-épic (fig. 66), ne sont que des poils modifiés. Ce sont des poils dont la réunion, la soudure, forme les écailles du pangolin (fig. 67), et c’est encore de poils agglutinés qu’est composée la corne du rhinocéros. — (Paul Bert, Leçons de zoologie, professées à la Sorbonne, enseignement secondaire des jeunes filles, G. Masson (Paris), 1881, page 73)
    • Cela signifie donc que, soit le cas index humain (la première personne contaminée) a voyagé du Sud pour se rendre à Wuhan, soit des pangolins malades ont été transportés du Sud vers Wuhan. — (Élodie Becu, Coronavirus : "Plusieurs hypothèses sur l’origine animale du virus", Le Dauphiné, 4 avril 2020)

Note : Les pangolins sont menacés en raison du trafic international dont ils font l’objet.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du malais pang goling (« celui qui s’enroule »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pangolin
\Prononciation ?\
pangolins
\Prononciation ?\

pangolin \Prononciation ?\

  1. Pangolin (animal).