participe passé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de participe et de passé.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
participe passé participes passés
\paʁ.ti.sip pa.se\

participe passé masculin

  1. (Conjugaison) Temps du verbe utilisé pour former les temps composés de la voix active ou passive.
    • La question des participes passés se réduit à savoir dans quels cas ils changent de terminaison , et dans quels cas ils restent invariables. — (Grammaire française a l'usage des institutions et des écoles primaires de Lhomond, revue & augmentée par Napoléon Landais, Naples : chez Puzziello, 1843, page 72)
    • A l'occasion des verbes passifs, Faidit s'étend longuement sur les participes passés. Ce qu'il en dit prouve qu'ils suivaient pour le masculin et le féminin les règles ci-dessus rapportées, sous la rubrique adjectifs. — (Grammaires provençales de Hugues Faidi & de ‎Raymond Vidal de Besaudin (XIIIe siècle), revues & augmentées par ‎François Guessard, Paris : chez A. Franck, 2e éd., 1858, page XXXIII.)
    • Assurément elle s’appliquait à écouter Mlle Belhomme sans distraction, même quand il fallait la suivre dans l’explication des règles de « l’accord des adjectifs considérés dans leurs rapports avec les substantifs », ou celle « du participe passé dans les verbes actifs, passifs, neutres, pronominaux, soit essentiels, soit accidentels, et dans les verbes impersonnels ». — (Hector Malot, En famille, 1893)
    • Ça humait l’accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir quand le complément d’objet est placé sans devant derrière. — (Dominique Lemaire, Le trèfle à quat’feuilles, Éditions L'Age d'Homme, 1987, page 29)
    • Les fautes d'accords de participes passés sont les fautes de grammaire les plus fréquentes. Vous les rencontrez beaucoup au gré de vos écrits. En effet, jouant plusieurs rôles, ils parsèment les textes et posent constamment des problèmes. — (Michelle Fayet, Modèles types de lettres et courriers électroniques, Éditions Eyrolles, 2015, page 51)

NotesModifier

Il a parfois la valeur d’un véritable adjectif, comme dans :
  • Les choses dites ne valent pas les choses écrites.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier