pas de vis

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de pas (« passage ») et de vis.

Locution nominale Modifier

pas de vis masculin invariable

  1. Distance dans le sens longitudinal entre deux filets ; longueur de déplacement de la vis lorsqu'elle tourne d'une révolution entière.
    • Le pas de vis est généralement proportionnel au diamètre de la vis.
    • Une vis métrique M12 de 1,75 × 25 a un diamètre de 12 mm, un pas de vis de 1,75 mm, et une longueur de 25 mm.
  2. Forme de filetage ou plus généralement filetage d'une vis ou d'un écrou.
    • La bouche d’incendie est terminée par un pas de vis destiné à recevoir, soit un chapeau couvert , soit la virole du tuyau de cuir qui alimente les pompes à incendie. — (Raymond Genieys, Essai sur les moyens de conduire: d'élever et de distribuer les eaux, Paris : Carilian-Gœury, 1829, page 269)
    • Dans l’antichambre un flambeau éclairait assez faiblement l’escalier en pas de vis. — (Julien Green, Moïra, 1950, réédition Le Livre de Poche, page 61)
    • Un cultivateur de la vallée de la Sioule racontait un départ combiné de corbeaux, par files de dix, au commandement d’un corbeau-chef. Toute la troupe s’élevait dans le ciel, comme un gigantesque pas de vis, et disparaissait au-dessus de son point de départ, à une altitude si considérable qu’il n’osait pas la chiffrer. — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 35)
    • Un goujon possède deux pas de vis.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier