point d’interrogation

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de point et de interrogation.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
point d’interrogation points d’interrogation
\pwɛ̃ d‿ɛ̃.tɛ.ʁɔ.ga.sjɔ̃\

point d’interrogation \pwɛ̃ d‿ɛ̃.tɛ.ʁɔ.ɡa.sjɔ̃\ masculin

  1. (Typographie) « ? », signe de ponctuation qui se met à la fin d’une phrase interrogative, à la place du point.
    • Il était maigre, jaune, triste, de mise basse et de museau pointu, avec de courtes oreilles mal coupées, toujours saignantes, et une queue qui se dressait sur son derrière comme un point d’interrogation. — (Octave Mirbeau, « La Mort du chien » dans Lettres de ma chaumière, 1886)
  2. (Figuré) (Par extension) Question ; issue incertaine.
    • Au-delà de la photo du président américain, 71 ans, et du dirigeant nord-coréen, de plus de trente ans son cadet, inimaginable il y a quelques mois encore lorsqu’ils étaient engagés dans une inquiétante surenchère verbale, un énorme point d’interrogation pèse sur l’issue de ce tête-à-tête que le monde entier observera mardi à la loupe. — (Le Monde, Les enjeux du sommet historique entre Kim Jong-un et Donald Trump, Le Monde. Mis en ligne le 10 juin 2018)

SynonymesModifier

  • rog (Argot des typographes)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier