ratatiner

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIIe siècle) Avec le préfixe ra-, de tatin (« petite quantité »), lui-même, probablement de tant avec le suffixe diminutif -in. Comparez avec la formation du verbe rapetisser.

Verbe Modifier

ratatiner \ʁa.ta.ti.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se ratatiner)

  1. Rapetisser.
    • L'âge l'a tout ratatiné
  2. (Familier) Endommager gravement.
  3. (Argot) Tuer.
    • Ainsi « s’faire refroidir », qu’on servait à l’époque, ça s’emploie plus. Maintenant on dit : « ratatiner ». Vous voyez le mec par terre, qui s’rétrécit. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  4. (Familier) Battre à plate couture.
    • Notre équipe s’est fait ratatiner 45-0 !
  5. (Pronominal) Se raccourcir, se resserrer en se desséchant.
    • Au premier coup de lame, pfuit ! La vesse-de-loup se dégonfle et se ratatine. — (Philippe Arseneault, Zora : un conte cruel, Paris : Équateurs, 2014, chapitre 4)
    • Le parchemin se ratatine au feu.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier