remorquer

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunté à l'italien rimorchiare (« remorquer »), issu d'un latin vulgaire *remulculare, forme élargie de remulcare, dérivé de remulcum (« câble de remorquage »).

Verbe Modifier

remorquer \ʁə.mɔʁ.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Traîner derrière soi, en parlant d'un bateau, des wagons, etc.
    • La nacelle avait l’air de traîner le cylindre récalcitrant, à la façon dont un vaillant petit terrier remorquerait un timide éléphant. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 15 de l’éd. de 1921)
    • Écopée, la barque avait été remise à flot et pendant que ses canotiers ramaient, la chaloupe de Laignel l'aidait à passer les mauvais rouleaux en la remorquant. — (Jean-Pierre Ledru, D'Entrecasteaux à la recherche de La Pérouse: Deux sabots sur la mer, La Découvrance éditions, 2008, page 240)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier