rouler les r

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de rouler, le et r.

Locution verbale Modifier

rouler les r \ʁu.le le ɛʁ\ (se conjugue → voir la conjugaison de rouler)

  1. (Linguistique) Prononcer la lettre r en faisant fortement vibrer la langue, comme dans l’accent espagnol ou italien.
    • Le [r] latin était fortement roulé, prononcé avec la pointe (apex) de la langue rapprochée des alvéoles supérieurs, d'où son nom de r apical.
    • […] M. de Bréauté demandait :
      « Comment, vous, mon cher, qu’est-ce que vous pouvez bien faire ici ? » à un romancier mondain qui venait d’installer au coin de son œil un monocle, son seul organe d’investigation psychologique et d’impitoyable analyse, et répondit d’un air important et mystérieux, en roulant l’r :
      « J’observe ».
      — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 180)
    • Il était resté fièrement Catalan, et sa langue roulait les r comme un ruisseau roule des graviers. — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 71)
    • Il parle souvent français avec moi… je trouve qu’il le parle parfaitement, il n’y a que ses « r » qu’il prononce en les roulant, je veux lui apprendre… Écoute quand je dis Paris… écoute bien, Paris… maintenant dis-le comme moi… Paris… mais non, ce n’est pas comme ça… il m’imite drôlement, en exagérant exprès, comme s’il s’éraflait la gorge… Parrris… Il me rend la pareille en me faisant prononcer comme il faut le « r » russe, je dois appuyer contre mon palais puis déplier le bout retroussé de ma langue… — (Nathalie Sarraute, Enfance, Gallimard, 1983, collection Folio, pages 44-45)
    • Le haut-parleur du cinéma élève sa voix majestueuse qui roule les r et ronfle avec solennité. Une voix inhumaine crie dans le soir. C'est le sermon que prononce le père Février, à l'occasion de ce rassemblement. "Trrremblez, trrremblez, enfants de ce siècle frivole, adonné aux plaisirs du siècle et à des rêveries impies…" — (Alexandre Vialatte, Fred et Bérénice, Le Rocher, 2007, page 116)
    • Tu crois qu’les livres d’histoire ils peuvent restituer leur patriotisme à la con, la paranoïa dans les veines, la France qui roule les r ? — (Alpheratz, Requiem, 2015, page 42)

Note :

En français standard, le r se prononce \ʁ\ (consonne fricative uvulaire voisée) ; le son \r\ (consonne roulée alvéolaire voisée) demeure cependant dans de nombreux dialectes et usages localisés.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier