Voir aussi : spory

TchèqueModifier

ÉtymologieModifier

Apparenté à spořit (« épargner », autrefois « faire prospérer »). Du vieux slave споръ, sporu qui donne aussi le polonais spory (« abondant, profitable »), au serbo-croate спор, spor (hr) (« lent, qui tarde »), au slovaque sporý (« copieux »), au russe спорый (ru) (« rapide, profitable ») et споро (ru) ; c’est un adjectif lointainement apparenté à notre espéré avec, pour l’évolution vers des sens antinomiques de « espéré > qui tombe à pic > propice, qui prospère > abondant » ou « espéré > attendu > qui arrive à temps > rapide » ou encore « espéré en vain > qui n’arrive pas vite > lent » ou enfin « espéré > pas tout à fait à la hauteur des attentes > petit, trapu ».
Sans rapport étymologique avec spor (« querelle ») ni spora (« spore »).

Adjectif Modifier

nombre cas \ genre masculin féminin neutre
animé inanimé
singulier nominatif

spo spo spo
vocatif

spo spo spo
accusatif

sporého spo sporou spo
génitif

sporého spo sporého
locatif

sporém spo sporém
datif

sporému spo sporému
instrumental

sporým sporou sporým
pluriel nominatif

spoří spo spo
vocatif

spoří spo spo
accusatif

spo spo
génitif

sporých
locatif

sporých
datif

sporým
instrumental

sporými

sporý \Prononciation ?\ (comparatif : spořejší, superlatif : nejspořejší)

  1. Trapu, petit mais costaud.
  2. Insuffisant, rare, malingre, faible.
    • sporé světlo.
      Lumière faible.

Apparentés étymologiquesModifier

RéférencesModifier