stoïcisme

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1688) Dérivé de stoïque avec le suffixe -isme.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
stoïcisme stoïcismes
\stɔ.i.sism\

stoïcisme \stɔ.i.sism\ masculin

  1. (Philosophie) Philosophie basée sur la raison, faisant du bonheur le but de la vie pouvant être atteint en concentrant nos efforts sur ce qui dépend de nous et en traitant avec indifférence les événements qui sont hors de notre contrôle.
    • Deux circonstances expliquent le phénomène. La première fut la croyance en l’unité de la philosophie antique. Elle est due à un vaste effort de syncrétisme des dernières écoles d’Alexandrie et d’Athènes qui s’évertuèrent à coordonner le Platonisme, l’Aristotélisme, le Stoïcisme, le Néo-Pythagorisme en une synthèse unique […] — (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique : la Scolastique, 1966)
    • Trois nouveaux courants, fort opposés, s’imposent : l’épicurisme, le stoïcisme et le scepticisme ; leur point commun est l’attention accordée aux questions éthiques, au point que le savoir lui-même se laisse subordonner à cette visée. — (Lambros Couloubaritsis, Aux origines de la philosophie européenne : De la pensée archaïque au néoplatonisme, De Boeck Supérieur, 2003, page 571)
  2. (Par extension) Attitude d’une personne inébranlable qui reste rationnelle face aux difficultés et ne se laisse pas atteindre par elles, telle qu’était celle des stoïciens.
    • Le Saxon avait été sous l’empire des inquiétudes les plus vives et les plus cuisantes à l’endroit de son fils ; car la nature avait maintenu ses droits, en dépit du stoïcisme patriotique qui s’efforçait de la méconnaître. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Alors elle s’était tue, avalant sa rage dans un stoïcisme muet, qu’elle garda jusqu’à sa mort. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Flammarion, Paris, 2018, page 50)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

stoïcisme \Prononciation ?\ neutre

  1. Stoïcisme.

Apparentés étymologiquesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 93,3 % des Flamands,
  • 88,3 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]