subsistance

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de subsister avec le suffixe -ance.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
subsistance subsistances
\syb.zis.tɑ̃s\

subsistance \syb.zis.tɑ̃s\ féminin

  1. Nourriture et entretien.
    • Vendresse, Troyon, Verneuil sont en proie à la même misère. Corbeny n'est plus qu'un monceau de ruines où il ne reste aucune ressource pour la subsistance même des habitants. — (Édouard Fleury, Le département de l'Aisne en 1814, 2e éd., Laon : Imprimerie d'Édouard Fleury, 1858, p. 556)
    • Il travaille pour la subsistance de sa famille.
    • Il n’a aucun moyen de subsistance.
  2. (Administration) (Militaire) Mettre un homme en subsistance dans un régiment, Recueillir dans ce régiment un soldat isolé dont le corps est éloigné, le nourrir et lui donner la solde.
  3. (Au pluriel) Tout ce qui est nécessaire à la nourriture et à l’entretien d’une armée.
    • Cette armée tire ses subsistances de tel pays.
    • La citadelle manquait de subsistances.

TraductionsModifier

RéférencesModifier