superfétation

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin superfetare (« s'ajouter ») avec le suffixe -tion.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
superfétation superfétations
\sy.pɛʁ.fe.ta.sjɔ̃\

superfétation \sy.pɛʁ.fe.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Chose qui s’ajoute inutilement à une autre.
    • […] chez d’autres, comme chez Descartes, qui prétendait bien tirer de la raison les vérités essentielles à l’homme, il y avait superfétation manifeste, emploi de deux rouages pour la même fin. — (Ernest Renan, L’Avenir de la science, pensées de 1848, Édition C. Lévy, 1890, chapitre iii, page 42.)
    • On a comparé ces anomalies à la duplicature des fleurs chez les Phanérogames, et le Dr Maxwell Masters, rédacteur du Gardener's Chronicle, considère les partitions anormales des fougères comme des sortes de superfétations organiques, un perfectionnement de la plante. — (Henry Correvon, Les fougères de pleine terre et les prêles, lycopodes et sélaginelles rustiques, p.21, Octave Droin éditeur, 1896)
  2. (Biologie) Conception d'un fœtus, lorsqu'il y en a déjà un dans la matrice. Par exemple la hase, femelle du lièvre, peut être fécondée alors qu'elle n'a pas encore mis bas grâce à une seconde matrice.
    • Elle me dit à la dernière séparation que tout ce que nous avions fait devait nous paraître plus propre à engendrer dans son organe une superfétation qu'à lui causer un dégoût dont la conséquence serait de lui faire rejeter le fruit dont il était dépositaire. — (Giacomo Casanova, Histoire de ma vie, Tome II, La Pléiade, 2015, page 158.)
    • On peut répondre à cette objection, qu’il est très possible que la liqueur séminale pénètre à travers les membranes de la matrice, que même la matrice peut s'ouvrir pour la superfétation dans de certaines circonstances, et que d'ailleurs les superfétations arrivent si rarement, qu'elles ne peuvent faire qu'une légère exception à la règle générale. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, De la puberté.)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier