Voir aussi : Talisman

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

En partie de l’arabe طلسم, ṭílasm (du grec ancien τέλεσμα Telesma, complet[1]), et en partie directement du grec byzantin τέλεσμα (talisman, rite religieux).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
talisman talismans
\ta.lis.mɑ̃\

talisman \ta.lis.mɑ̃\ masculin

  1. (Occultisme) Objet sur lequel sont gravés des figures, des signes, des caractères, auxquels on attribue des vertus magiques ou préservatrices.
    • Le talisman, le remède tout-puissant. — (Walter Scott, Richard en Palestine, ou, Le talisman, Fume, 1830)
    • Elle allait courageusement seule à travers cette solitude, comme si son âge était un talisman qui dût la préserver de tout malheur. — (Honoré de Balzac, Un épisode sous la Terreur, 1831)
    • Pierre l’Ermite l’avait donné à Godefroy de Bouillon comme un talisman sacré auquel étaient attachées des propriétés miraculeuses, […]. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • J’accepte, madame, dit le chasseur avec émotion en plaçant la croix sur sa poitrine auprès de son scapulaire, j’aurai un talisman à joindre à celui que m’a donné ma mère. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Lise, qui n’avait point acquis la précoce expérience de Mattia, et qui, heureusement pour elle, n’avait point été à l’école des élèves de Garofoli, était toute disposée à admettre que ceux qui étaient riches n’avaient qu’à être heureux en ce monde, et que la fortune était un talisman qui, comme dans les contes de fées, donnait instantanément tout ce qu’on pouvait désirer. — (Hector Malot, Sans famille, 1878)
    • C’était un plastron en flanelle rouge, l’un de ces talismans quasi hygiéniques qui, avec les pilules et les spécialités pharmaceutiques, remplacent, chez les peuples protestants de la chrétienté, les images et les reliques miraculeuses. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 102 de l’éd. de 1921)
  2. (Zoologie) Synonyme de phalène anguleuse (papillon).
  3. Pièce maîtresse d’un objet qu’elle complète et achève.
    • Bien avant d’acquérir une connotation merveilleuse, le mot « talisman » signifiait « achèvement ». Dérivé du grec telesma, « complet » […] — (Dan Brown, Le Symbole perdu, 2009)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   talisman figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bijou.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • talisman sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  1. Bien avant d'acquérir une connotation merveilleuse, le mot « talisman » signifiait « achèvement ». Dérivé du grec telesma, « complet », le terme désignait tout… ; consulter la source

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
talisman
\Prononciation ?\
talismans
\Prononciation ?\

talisman \Prononciation ?\

  1. Amulette.

NotesModifier

  • Ce mot est une exception du règle général des mots terminant en -man ayant le pluriel -men.

PrononciationModifier

SuédoisModifier

 

ÉtymologieModifier

En partie de l’arabe طلسم, ṭílasm (du grec ancien τέλεσμα Telesma, complet), et en partie directement du grec byzantin τέλεσμα (talisman, rite religieux)[1].

Nom commun Modifier

Commun Indéfini Défini
Singulier talisman talismanen
Pluriel talismaner talismanerna

talisman \Prononciation ?\ commun

  1. (Occultisme) Talisman.

RéférencesModifier