Étymologie

modifier
(1827) De l’argotique ancien italien tartire.

tartir \taʁ.tiʁ\ intransitif ou transitif, pronominal 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se tartir)

  1. (Argot) intransitif Déféquer.
  2. (Argot) intransitif S'ennuyer, s'emmerder, rester seul à attendre que le temps passe.
    • Les poulagas ! Plomb-Plomb, le charclo et son teigneux de gaspard... le gourbi... pas réveiller le concepige, surtout... les poulagas ! S'agit pas de tartir dans l'azimut. — (Jean-Louis Degaudenzi, La lamentable épopée de Doris et Alexandre, Éditions Fixot, 1990)
    • [...] comme je tartis seul devant une chope de vodka, le téléphone sonne [...]. — (Jean-Patrick Manchette, L'Affaire N'Gustro, 1971, Réédition Quarto Gallimard, Chapitre 29, page 214)
  3. (Argot) transitif faire tartir, laisser tartir : faire attendre, faire poireauter.
    • Je l’ai rencardé tout de suite, afin qu’il ne nous fasse pas tartir toute la journée. — (Jo Barnais, Tornade chez les flambeurs, Série noire, 1956, page 39)
    • Elle attendait une attaque en règle et sans doute avait-elle préparé de cinglantes répliques, quand je la laisse tartir. — (Jean-Patrick Manchette, L'Affaire N'Gustro, 1971, Réédition Quarto Gallimard, Chapitre 13, page 160)
  4. (Argot) transitif Envoyer tartir : Envoyer promener.
  5. (Argot) transitif faire tartir : faire chier quelqu'un, emmerder quelqu'un.
    • Au lieu de se trimbaler un gnard qui la ferait tartir et lui imposerait ses quatre volontés, elle suit seule sa petite bonne-femme de chemin. — (Frédéric Dard, San-Antonio, n° 59 : Vas-y, Béru !, 1965)
  6. (Argot) pronominal S’emmerder.
    • Ils sont là depuis huit jours, à se tartir, avec les flics au cul, à chaque instant. — (Claude Courchay, Chroniques pour un cochon malade, 1974)
  7. (Argot) pronominal se faire tartir : se faire chier, s'emmerder, s'ennuyer.
    • Il était en train de se faire 'tartir devant un pastaga, en attendant que Kader arrive. — (Alain Demouzon, Mes crimes imparfaits, 1978)
    • En réalité, je me faisais tartir. — (Jo Barnais, Mort aux ténors, chapitre XXIV, Gallimard, 1956)
    • Il y en a déjà assez comme ça sur terre, à se faire tartir. — (Léo Malet, Les Eaux troubles de Javel)

Synonymes

modifier
sens intransitif

Dérivés

modifier

Prononciation

modifier