Français modifier

Étymologie modifier

Formé à partir de l'apocope du mot travesti, auquel est adjoint le suffixe -lo (comme dans bricolo, métallo ou dirlo). Si travelo n'est apparu dans la littérature que vers 1960, il est très possible que la forme orale soit plus ancienne.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
travelo travelos
\tʁav.lo\

travelo \tʁav.lo\ masculin

 
Un travelo.
  1. (Argot) (Péjoratif) Travesti.
    • On est triste, minouchet ? lui demande le travelo brun en venant s'appuyer contre lui. Chagrin d’amour ? Laisse tomber les filles, crois-moi ! Toutes des salopes ! — et essaye avec moi, je t'apprendrai des gimmicks terribles !... — (Georges M. Dertens, Les jeux ambigus d'Aquarius, Paris : chez Fayard, 1976)
    • Je rencontre deux Suisses plutôt sympas. L'un d'eux est déjà avec une fille. Elle se retourne, c'est le travelo de Pattaya. Je me marre, elle aussi. Son client de ce soir ne sait pas que c'est un travesti. Elle me demande de ne pas le lui dire en accompagnant ses paroles d’un doigt motus devant ses lèvres. — (Xavier Coton, Nyctalope : journal d'une obsession, Paris : Sortilèges, diffusion : Les Belles lettres, 1995)
    • Face aux putes, travelos, proxos, pédés qui michetonnent, aux détraqués et vicieux qui se pignolent derrière les arbres, aux exhibitionnistes les roubignoles à l’air, j’en arrive à me demander si je suis normal… — (Jean-Louis Debré, Quand les brochets font courir les carpes, 2002, chapitre 13)

Synonymes modifier

Dérivés modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

  • travelo sur l’encyclopédie Wikipédia