Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Bateau qui a trois mâts.

Nom commun Modifier

Invariable
trois-mâts
\tʁwa.ma\
 
Le trois-mâts carré Christian Radich

trois-mâts \tʁwa.ma\ masculin

  1. (Marine) Navire à trois mâts.
    • L'homme, qui était un garde-côte, comme le faisait voir sa cape d'uniforme, épiait toutes les manœuvres du trois-mâts et semblait en prendre note mentalement. — (Victor Hugo, Les travailleurs de la mer, partie 1 : Sieur Clubin, livre 5 : Le révolver, chap. 8, édition de Librairie du Victor Hugo illustré, 1865, p. 169)
    • On reconnaissait en ce bâtiment un long trois-mâts, évidemment un baleinier de New-Arkhangel, […] — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Tout dernièrement encore, un trois-mâts français, […], avait rebroussé chemin vers le Costa Rica, où il avait dû être condamné car sa coque était entièrement mangé par les tarets. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Les Islandais donnent ainsi une histoire aux fameuses formations rocheuses Reynisdrangar à Vík. Deux trolls auraient essayé de tirer un trois-mâts sur le rivage, mais la lumière du petit matin les surprit, les transformant aussitôt en pierre. — (Petit Futé Islande 2009, p.30)
    • T'as vu tes slibars ? On dirait les voiles d'un trois-mâts après une tornade. Et ton odeur de crabe moisi, t'as senti ? — (Jacques Papin, Compte à rebours pour Monsieur X, Éditions Ex Aequo, 2018, chap. 17)

HyponymesModifier

ParonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier