Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Attesté en (1793) Le mot apparaît vraisemblablement durant la Révolution, où il est cantonné au milieu politique. Il est construit à partir du nom révolutionnaire auquel on a ajouté le suffixe ultra-. Bien qu'étant apparu à la même époque, il est probable que l'adjectif soit issu du nom.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
ultrarévolutionnaire ultrarévolutionnaires
\yl.tʁa.ʁe.vɔ.ly.sjɔ.nɛʁ\

ultrarévolutionnaire \yl.tʁa.ʁe.vɔ.ly.sjɔ.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui pousse aux excès dans une révolution et fait dépasser le but de cette dernière.
    • Beaucoup plus sagement exécutée, l’histoire de M. Laponneraye mérite d’être rangée au nombre des ouvrages qui ont défendu la cause populaire. Ce qu’on peut reprocher à l’auteur, c'est d’avoir montré trop de faiblesse pour le parti ultrarévolutionnaire, dont l’exagération et le caractère indisciplinable fut une des principales causes du succès de la réaction thermidorienne. — (Philippe Le Bas, Dictionnaire encyclopédique de l’Histoire de France, 1843, Volume 9, page 415)
  2. Qui appartient à cette position.
    • On devine ce que pouvait être, sous un pareil régime, un service qui emprunte ses principales ressources à la classe aisée, devenue l’objet de l’animadversion du pouvoir ultrarévolutionnaire. En 1791, époque comparativement calme, le chiffre du bénéfice net des postes et messageries s’était encore élevé à 11,658,000 livres ; mais l’année suivante les dépenses commencèrent à excéder les recettes, et dès le mois d’août 1793, il fallut allouer, par deux décrets successifs, 4 millions pour le services des postes. — (Félix Esquirou de Parieu, Traité des impôts, considérés sous le rapport historique, économique et politique en France et à l'étranger, 1863, Volume 3, page 351)
  3. (Par extension) Qui apporte un changement radical par rapport à l’existant.
    • Encore aujourd’hui, l’extrême fragmentation des connaissances, à tel point que rares sont les ingénieurs qui connaissent la totalité des procédés de fabrication, permet à Michelin de protéger son procédé ultrarévolutionnaire de production de pneu de tourisme, voir Les Échos, 13 janvier 1998. — (Blandine Laperche, La Firme et l'information: Innover pour conquérir, L'Harmattan, 1998, page 79, notes de bas de page)

Variantes orthographiquesModifier

Note : Le mot apparaît avec et sans tirets très tôt dans son utilisation.

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
ultrarévolutionnaire ultrarévolutionnaires
\yl.tʁa.ʁe.vɔ.ly.sjɔ.nɛʁ\

ultrarévolutionnaire \yl.tʁa.ʁe.vɔ.ly.sjɔ.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui revendique ou défend des positions révolutionnaires extrémistes.
    • Vainqueur, le parti se divisa, comme il arrive toujours. En face du comité de salut public, deux factions se posèrent : les indulgents d’une part, d’autres part les ultrarévolutionnaires, ceux qui, selon l’énergique expression de Saint-Just, voulaient changer la liberté en bacchante. — (Philippe Le Bas, Dictionnaire encyclopédique de l’Histoire de France, 1843, Volume 9, page 352)

Variantes orthographiquesModifier

Note : Le mot apparaît avec et sans tirets très tôt dans son utilisation.

TraductionsModifier

RéférencesModifier