vadrouille

Voir aussi : vadrouillé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Probablement du lyonnais[1] drouille (vieilles hardes, drilles) avec va-, préfixe intensif issu du latin valde (« beaucoup ») ; on a aussi badrouille[2] → voir vadrouiller pour le sens de balade.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
vadrouille vadrouilles
\va.dʁuj\

vadrouille \va.dʁuj\ féminin

  1. (Familier) Balade, promenade sans but particulier.
    • Mais l’arrivée hâtive de la nuit contraignait la fille à sortir plus tôt et allongeait la durée de ses vadrouilles. — (Paul Adam, Chair molle, 1885)
    • Il n'a point songé à rimer quand le hasard d'une vadrouille au Quartier le conduisit à popiner au café Vachette avec des symbolos soiffards. — (Robert Randau, Le professeur Martin: petit bourgeois d'Alger, Éditions Baconnier frères, 1930, page 69)
    • Après plus d’une heure de vadrouille dans des chemins de terre à travers des arbres pelucheux qui devaient être des saules et frottaient contre la capote de cuir, ils arrivèrent à la fameuse grange qui servait de quarantaine. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 104)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
vadrouille vadrouilles
\va.dʁuj\

vadrouille \va.dʁuj\ féminin

  1. (Marine) (Vieilli) Balai dont les franges sont faites de vieux cordages, faubert.
    • La vadrouille est ce qui reste du faubert, sorte de balai fabriqué avec des détritus de cordages et qui sert à laver le pont. C’est donc par excellence la chose inerte, molle et sans consistance aucune. De là la formule « C’est une vadrouille ! » pour caractériser un homme privé de toute volonté et de toute énergie. — (Henri Rochefort, Les aventures de ma vie, tome III, éd. Paul Dupont, page 252)
  2. (Canada) Balai à franges ou à éponge, serpillière au bout d’un bâton.
    • Le levier de tirage sur le manche permet l’essorage de la vadrouille.
    • Tout suait la vadrouille et le désordre de la chambre meublée, où le maquereau et croupier passe son habit taché et sa chemise souillée devant sa glace dépolie. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Député de Paris, Grasset, 1932, réédition Le Livre de Poche, page 434)
  3. (Régionalisme) Lavette
  4. (Vieilli) (Par analogie) Prostituée.
    • Je ne suis qu’une vadrouille, mais je ne suis pas mauvaise encore. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 173)

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe vadrouiller
Indicatif Présent je vadrouille
il/elle/on vadrouille
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je vadrouille
qu’il/elle/on vadrouille
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
vadrouille

vadrouille \va.dʁuj\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe vadrouiller.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe vadrouiller.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe vadrouiller.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe vadrouiller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe vadrouiller.

RéférencesModifier