voir rouge

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
 Composé de voir et de rouge.

Locution verbale Modifier

voir rouge \vwaʁ ʁuʒ\ (se conjugue → voir la conjugaison de voir)

  1. Se mettre en colère.
    • Ne fais pas cela ou je t'étrangle ! Joignant le geste à la parole il saisit Balthazar à la gorge entre ses mains aux pouces énormes.
      Fritz voyait rouge. Il sentait que ses mains en cette seconde agissaient pour ainsi dire d'elles-mêmes comme si elles eussent possédé une volonté distincte de la sienne.
      — (Gustave Le Rouge, Le Mystérieux Docteur Cornélius, 1912-1913, Booklassic, 2013, vol.2, épisode 7, chap.6)
    • Mes parents s’inquiétaient de ces emportements ; ils supputaient toujours les drames qui pourraient en découler : coups et blessures, voire meurtre, un jour que mon frère aîné aurait « vu rouge » ; gifle à un supérieur, quand il serait au régiment, ce qui entraînerait le conseil de guerre. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 115.)
    • Nabet vit rouge et sentit monter en lui une colère irrationnelle. Pourtant il se contint, l'angoisse était plus forte que son ressentiment. — (Bernadette Boissié-Dubus, Sous les pavés, la plage... est rouge, éd. Clair de Plume 34, 2015, page 40)
  2. (Québec) (Désuet) Avoir ses menstruations.
    • Elle a vu rouge. Note : S'opposait à voir blanc, qui se disait lorsque la femme avait seulement des pertes blanches.

TraductionsModifier

RéférencesModifier

Sens 2
  • Lettres au frère Marie-Victorin (1933-1944), éditions Boréal, Montréal, 2019, page 110.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier